Affiche française
HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981
Affiche originale
HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981
Un film de
Scénario
Date de sortie
Pays
Genre
Couleur ?
oui
Musique de

Hell night

Hell night

Pour pouvoir incorporer une
confrérie étudiante, les quatre nouvelles
recrues vont devoir subir un examen de
passage : rester environ six heures dans
un lugubre et terrifiant manoir abandonné,
jadis théâtre de meurtres sauvages. Peter,
le maître de la fraternité, leur a préparé de
nombreuses surprises afin que leur nuit
ne soit pas de tout repos. Ce qu’il ignore,
c’est que le passé du manoir va ressurgir
lors de cette nuit infernale. Les cadavres
vont alors se multiplier…

HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981

L'AVIS :

Avec sa belle affiche, Hell Night, sorti en VHS chez RCV sous le titre Une nuit en Enfer, n’a jamais cessé de m’intriguer durant mon adolescence. Je croyais dur comme fer qu’il s’agissait d’un film mettant en scène des morts-vivants, les deux mains cadavériques sur la jupe de Linda Blair m’ayant induit totalement en erreur. En fait, nous avons plutôt affaire à un slasher movie qui bénéficie d’une ambiance et de décors façon films de maisons hantées.

C’est justement ce mélange qui fait tout le charme de cette production 80’s et qui l’élève au-dessus de la simple série B pour adolescents en mal de frissons. Le fait d’avoir cloîtré les quatre protagonistes principaux dans un manoir angoissant à souhait, possédant de nombreux corridors et autres passages secrets et souterrains, est une des bonnes idées du scénariste Randy Feldman. Cela lui permet d’obtenir une atmosphère d’épouvante qui rappelle parfois certains films gothiques italiens, la partition musicale appuyant parfaitement les jump scare proposés, et qui différencie son slasher de tous ceux se déroulant en pleine forêt depuis le succès de Vendredi 13 l'année précédente.

Au niveau des meurtres, on pourra être un peu déçu par le manque de violence qui s’en dégage, même si on a droit à une chouette décapitation, à un retournement de tête à 360° et à quelques autres joyeusetés. Mais le tout reste assez soft dans l’ensemble.

Qu'importe me direz-vous ! Linda Blair balade son joli visage et porte une robe victorienne qui lui va à ravir, courant et hurlant la plupart du temps et c'est bien le principal ! Ce n’est pas un rôle de composition pour l’actrice mais elle s’en tire sans encombre, tout comme ses compagnons d'infortune d'ailleurs. La réalisation, la mise en scène et le rythme imposés par Tom DeSimone sont assez efficaces dans l'ensemble et font de Hell Night une bonne surprise dans son genre. On est en présence d'un slasher gothique plaisant et pas dénué d’intérêt, qui possède pas mal de bonnes idées, qui sort un peu des sentiers battus et qui se révèle être divertissant et bien sympa au final.

HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981
HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981
HELL NIGHT | HELL NIGHT | 1981

* Disponible en combo DVD+BR chez RIMINI EDITIONS

LE COMBO DVD+BR :
La collection de chez Rimini Editions est vraiment l'une des plus chouettes à posséder. Superbes boitiers digipack trois volets sous fourreau, visuels haut en couleur, livret informatif qui remplit sa fonction et moult bonus viennent toujours agrémenter le film, disponible donc sur support DVD et BR, avec des masters plus que corrects qui permettent de mettre définitivement de côté nos éditions VHS. Celui de Hell Night enterre évidemment la copie sortie en VHS à l'époque, même s'il n'est pas parfait, avec quelques petites griffures de temps à autre mais rien de bien méchant en tout cas. Niveau bonus, on trouve trois interviews (Linda Blair, Tom DeSimone, Steven G. Legler), qui sont vraiment très intéressants pour qui a apprécié le film et veut en savoir plus sur sa conception. Encore une édition de qualité à se procurer d'urgence.

Note
4
Average: 3.4 (1 vote)
Stéphane Erbisti