RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
aventures

Systeme
XBOX One

Developpeur
Telltale Games

Annee
2016

Votre note: -
Moyenne: 4
(2 votes)


Quand votre famille est tout ce qui vous reste, jusqu'où iriez-vous pour la protéger ?
Quatre ans après que les morts-vivants ont déchiré la société, des poches de civilisation commencent à émerger du chaos. Mais à quel prix ? Peut-on faire confiance aux vivants dans cette nouvelle zone en marge de la barbarie ?

Vous incarnez Javier, un jeune homme déterminé à trouver la famille qui lui a été enlevée, et rencontrez une jeune fille qui elle aussi a vécu une perte inimaginable. Elle s'appelle Clementine et vos destinées sont liées dans une histoire où chaque choix que vous faites pourrait être le dernier.


AVIS :

Après avoir exploré d'autres univers (A wolf among us, Batman, Game of thrones, Borderlands…), Telltale Games revient à la saga qui l'a révélé : The Walking Dead. Après deux premières saisons très réussies, où l'on voyait grandir la jeune Clementine, le studio choisit de nous faire découvrir un nouveau héros : Javier, ancien joueur de baseball professionnel, plongé bien malgré lui dans l'apocalypse zombiesque… et dans un triangle amoureux avec son frère et sa belle-sœur.

Ce sera d'ailleurs l'une des premières déceptions de cette troisième saison : si Clementine ne sera jamais bien loin, s'alliant très rapidement avec le héros, nous ne la contrôlerons que très rarement. Cela ne change sans doute pas grand-chose, puisque nos décisions la concerneront la plupart du temps (on notera d'ailleurs que l'affection que nous pouvons ressentir envers ce personnage que nous avons côtoyé et dirigé pendant de longues heures aura une influence sur nos choix), mais il faut bien avouer que l'on s'intéresse beaucoup moins à Javier et à son entourage.



Une première déception, qui se double d'un sentiment permanent de déjà-vu : malgré de vrais efforts au niveau de l'écriture (vos choix auront de véritables conséquences sur les événements auxquels vous serez ensuite confrontés), la recette commence à être connue, du recours aux QTE difficiles à rater aux choix de dialogues dont on mesure plus facilement l'impact. Il est ainsi plus aisé de conserver une ligne directrice cohérente, là où les deux saisons précédentes nous imposaient parfois des contradictions liées à l'urgence des situations. Là encore, cela peut venir du manque d'intérêt que nous portons aux personnages, puisque choisir entre deux personnages à sacrifier n'est plus vraiment une épreuve si l'on ne s'est attaché à aucun d'entre eux.

En revanche, il faut saluer le ton plus mature adopté par A new frontier. Si la saison 2 se montrait déjà plus violent que la première (on pensera notamment à la mort de Carver), cette troisième fournée va encore plus loin, avec la possibilité d'exécuter vous-mêmes, de façon extrêmement violente, certains de vos ennemis. De même, le fait d'incarner un adulte permettra d'évoquer plus frontalement certains sujets tels que la drogue ou le sexe, et vous demandera par moments d'agir en responsable de famille, de gérer l'adolescence de vos compagnons les plus jeunes ou les sentiments des adultes qui vous entourent.



Si les mécanismes de jeu commencent à s'user, et si l'on regrettera de ne pas diriger directement Clementine, cette troisième saison de la saga vidéoludique Walking dead reste une aventure très réussie, grâce à un vrai travail sur le scénario et une ambiance plus mature. Dommage cependant de ne diriger et côtoyer que des personnages qui peineront à nous intéresser, la faute à des situations que l'on commence à connaître et des personnages parfois involontairement antipathiques.


4/6 - Steeve Raoult