RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Jeff Nichols

Scénariste
Jeff Nichols

Date de sortie
2016

Genre
science-fiction

Tagline


Cast
Michael Shannon
Joel Edgerton
Kirsten Dunst
Adam Driver


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
David Wingo

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)
Fuyant d'abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d'une chasse à l'homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d'accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours...



Pour son quatrième film,‭ ‬Jeff Nichols‭ (‬"Shotgun stories",‭ "‬Take shelter" et‭ "‬Mud"‭) ‬s'attaque à la science-fiction,‭ ‬avec ce jeune garçon poursuivi par une secte et par le gouvernement,‭ ‬et qui cache un étrange secret.‭



Quelque part entre le Spielberg de‭ ‬"Rencontres du troisième type" et‭ "‬E.T.‭ ‬L'extraterrestre" et le Brad Bird du "Le ‬Géant de fer" et‭ "‬A la poursuite de demain",‭ "‬Midnight special" nous fait découvrir peu à peu les éléments de son mystère tout en nous faisant découvrir un cercle restreint de personnages dépassés par les événements.‭ ‬On est ainsi rapidement happés par le récit,‭ ‬et par le personnage d'Alton,‭ ‬avec ses étranges lunettes et ses pouvoirs dont on devine à peine le potentiel.



Ce‭ ‬road movie initiatique,‭ ‬qui permet au jeune garçon de se réveiller au contact de ses proches,‭ ‬a également l'immense mérite de ne pas céder à l'émotion facile ou grandiloquente.‭ ‬Il suffira par exemple à Michael Shannon‭ ("‬Bug",‭ "‬The Iceman"‭) ‬d'un seul regard pour faire passer tout ce qu'il a à dire à son fils,‭ ‬sans que Nichols n'insiste lourdement dessus.‭ ‬L'intensité tranquille de l'acteur,‭ ‬ainsi que l'étonnante maturité du jeune Jaden Lieberher,‭ ‬effacent facilement le reste du casting,‭ ‬même si Adam Driver‭ (‬Le Réveil de la force‭) ‬tire son épingle du jeu.



Nouvelle réussite pour Jeff Nichols donc,‭ ‬avec ce road-movie de science-fiction‭ ‬auquel on ne pourra finalement reprocher qu'un final un peu trop éloquent.‭ ‬Pour le reste,‭ ‬en s'adressant à un public plus mature que ne le faisait Spielberg avec ses œuvres semblables,‭ ‬Nichols parvient à atteindre le spectateur bien plus profondément et durablement que la plupart des films d'aventures de SF de ces dernières années,‭ ‬souvent réussis mais trop souvent limités par leur volonté d'hommage,‭ ‬comme "‬Super‭ ‬8".








Du même réalisateur :