RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.2
(6 votes)
Ben, Carter et Augie, trois jeunes lycéens un peu losers, tentent tant bien que mal de recruter de nouveaux membres pour leur groupe de scouts, mené par leur mentor, le chef Rogers. Alors qu’Augie a toujours été heureux d’être éclaireur et est sur le point d’obtenir une haute distinction scout, Ben et Carter ont des doutes et aimeraient quitter leur confrérie mais ils ne trouvent jamais le bon moment pour le lui dire. Il aura fallu qu’ils rencontrent Kendall, la sœur de Carter, et ses amis, se fassent inviter à une fête secrète, pour que finalement Augie découvre leurs intentions : quitter la congrégation et surtout aller à une méga teuf avec gonzesses et spiritueux à foison, mais sans lui ! Partis se procurer de l’alcool en ayant laissé Augie seul dans la forêt, les deux lâcheurs rencontrent Denise, une serveuse travaillant dans un club de striptease et en âge légal de leur acheter des boissons alcoolisées ! Ce sera d’autant plus la femme idéale qu’elle sait, outre des attributs physiques attrayants, manier le fusil à pompe comme personne ! Et ils en auront grandement besoin les bougres, puisqu’ils devront lutter contre des zombies bien décidés à mettre la ville à sac en tuant le maximum de vivants possible. Nos scouts réussiront-ils alors à mettre à profit leurs talents de survie sans y laisser quelques plumes ?



Après avoir écrit, entre autres, les scénarii de "Paranormal Activity" et de "Paranoiak" puis réalisé "Paranormal Activity : The marked ones", Christopher Landon (le fils de Michael Landon, plus connu pour son rôle de Charles Ingalls dans la série « La petite maison dans la prairie » !) s'attaque à quelque chose de bien plus léger et nous offre une comédie horrifique divertissante, tout droit dans la lignée des "Shaun of the dead" et "Bienvenue à Zombieland" pour l’humour potache, avec un zest de "Les Goonies" pour la débrouillardise des adolescents. Mais voyons voir si ce dernier petit film de zombies en date parviendra à renouveler un genre ô combien fourmillant.

Pour ceux qui comme moi, commencent à saturer avec les films de zombies qui pullulent (à l’instar des très surcotés et ordinaires "Cooties" et "Burying the ex"), celui-là arrive, sans nécessairement transcender le genre outre mesure, à captiver malgré quelques clichés inévitables. Le long-métrage n'a, a priori, rien d'original au même titre que l'histoire car c’est avant tout un teenage movie sur fond d’apocalypse zombie avec ses poncifs inhérents au genre. En effet, on a le beau gosse qui se la joue grave (interprété par le fils d’Arnold Schwarzenegger en personne, le petit Patrick !), la blonde à forte poitrine, deux, trois pétasses écervelées ne servant que de chair à canon et les geeks coincés et puceaux de surcroît dont le petit gros de service. Bref c'est de la bonne série B qui devrait n'apporter strictement rien au mythe « zombiesque ».



Toutefois, les personnages sont très attachants, notamment le trio ayant l’envie de grandir et de s’intégrer malgré les préjugés que les autres ont sur eux. On retrouve d’ailleurs au casting le jeune Tye Sheridan (vu, entre autres, dans "The tree of life") très sincère dans son jeu d’acteur, ainsi que le plus expérimenté David Koechner, une « tronche » du cinéma Bis, aperçu dans des œuvres telles que "Des serpents dans l’avion", "Paul", "Destination finale 5" ou encore "Piranha 3DD", vraiment très drôle en chef scout zombie avec postiche !



Mais ce qui fait avant tout le sel de ce film, c'est qu’il est complètement délirant par moments. Le réalisateur s’amuse à mettre ses protagonistes dans des situations plus folles les unes que les autres (avec, par exemple, le striptease zombie, l’attaque des chats « zombifiés » ou encore le jeune qui se fait mordre le derrière par une mamy ayant perdu son dentier !) idem pour les zombies qui sont complètement fous : l'un fait du trampoline alors qu'un autre chante « Baby one more time » de Britney Spears ! Tout ça rend ce métrage hautement sympathique, totalement déjanté et donc hyper réjouissant. Les amoureux du gore qui tâche en auront également pour leur argent avec des scènes peu avares en geysers d’hémoglobine. Difficile effectivement de rester passif devant le Cunnilingus prodigué par un mort-vivant ou encore le gag excellent du vieux zombie dont l’entrejambe sert de corde au héros ! Et puis, ça ne semble jamais s’arrêter, puisque dans une scène du générique final (où l’on voir d’ailleurs des photos de nos héros en action), la tête du chef scout Rogers subit les avanies d'oiseaux mal intentionnés sans qu’il puisse y faire quoi que ce soit !

De fait, le film semble avoir été fait par un fanboy du genre et on reconnaît çà et là ses sources d'inspiration qui vont de Romero à Peter Jackson, en passant par certains métrages des années 80. On sent ainsi que le réalisateur s'est fait plaisir tout en respectant ses glorieux aînés et sans exagération inutile. Après, il est vrai que la dernière partie est un peu moins séduisante car il y a une baisse de rythme légitime, tout comme la fin peut être décevante car trop banale. Toutefois, ce petit film de zombies qui ne se prend pas au sérieux est très divertissant et c’est bien là l’essentiel, non ?



Ainsi, on aurait pu croire que ce film de zombies constituait un énième nanar de série B mais c’est loin d’être un navet. Certes, beaucoup de blagues ne volent pas plus haut que la ceinture, mais les acteurs (tous très bons, soit dit en passant) sont avant tout des adolescents en quête d'amusement et de sexe, il ne faut donc pas se leurrer non plus ! L'ensemble malgré une fin consensuelle à défaut d’être originale, est plus que sympathique et mènera, à coup sûr, à de bonnes soirées entre potes en perspective !