RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Raul Garcia

Scénariste
Stéphan Roelants, Raul Garcia

Date de sortie
2015

Genre
animation

Tagline


Cast
/


Pays
Luxembourg, Belgique, Etats-Unis, Espagne

Production


Musique
Sergio de la Puente

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 5
(2 votes)
Un corbeau, incarnation de l'esprit d'Edgar Allan Poe, converse avec la Mort dans un cimetière. Le corbeau redoute de mourir car il ne veut pas sombrer dans l'oubli. Pour retarder l'échéance, il raconte à la Mort cinq histoires issues de son imagination : La Chute de la Maison Usher, Le Cœur Révélateur, La Vérité sur le cas de M. Valdemar, Le Puits et le Pendule et Le Masque de la Mort Rouge...



Film d'animation croisé avec un film à sketchs, Extraordinary Tales reprend le titre du célèbre recueil de nouvelles du grand Edgar Allan Poe et permet à son réalisateur, Raul Garcia, de donner toute l'étendue de son talent dans le domaine de l'expression graphique. L'originalité de cette oeuvre est de nous présenter cinq nouvelles de Poe dans cinq styles visuels différents. Je ne suis pas expert dans le dessin mais j'ai été séduit par le travail graphique présenté ici.



La Chute de la Maison Usher est d'une facture classique et soignée et bénéficie en outre d'un narrateur prestigieux puisqu'il s'agit du grand Christopher Lee lui-même ! L'histoire nous présente bien sûr la folie de Roderick Usher, tourmenté par sa soeur Madeline. Cette réalisation a été présélectionné aux Oscars 2013 pour le prix du meilleur court-métrage d'animation. Plus percutant sera le design du Coeur Révélateur, tout en noir et blanc et qui est d'une efficacité redoutable, l'auteur voulant rendre hommage au dessinateur uruguayen Alberto Breccia. L'histoire fait mouche et procure quelques doux frissons au spectateur, hypnotisé par ce graphisme stylisé et par la voix du narrateur, l’envoûtant Bela Lugosi !



Encore plus réussi, La vérité sur le cas de M. Valdemar ! Là, Raul Garcia se la joue carrément EC Comic, vous savez, ces bandes-dessinées horrifiques des années 60 et qui ont inspiré le Creepshow de George Romero. On a réellement l'impression de visionner une bande-dessinée des Contes de la Crypte tant le style graphique, vif et coloré, correspond à merveille à cet univers d'antan. L'histoire est de plus excellente, ce qui ne gâche rien. On change encore radicalement de style avec l'adaptation de la nouvelle Le Puits et le Pendule, narré cette fois par Guillermo del Toro. Cette fois, on a l'impression d'assister à une sorte de cinématique de jeu vidéo et l'effet fonctionne assez bien même si c'est le rendu qui m'a le moins séduit. La célèbre séquence du pendule, immortalisé dans le film de Roger Corman, est bien présente et ravira les fans de torture sous l'inquisition.



Roger Corman qui est d'ailleurs présent dans Extraordinary Tales puisqu'il fait la voix du Prince Prospero dans la dernière histoire, Le Masque de la Mort Rouge. Nouveau style graphique encore une fois, basé sur un effet "peinture" très réussi et fort joli. Au final, ce travail esthétique basé sur des nouvelles d'Edgar Poe est une parfaite entrée en matière dans l'univers morbide et macabre de cet auteur qui a réussi ce qu'il redoutait le plus : ne pas sombrer dans l'oubli.

On aurait peut-être juste aimé que ces cinq courts-métrages soient un peu plus long niveau durée. N'hésitez pas en tout cas à vous plonger dans ces aventures gothiques animées sur lesquelles plane l'ombre de la grande Faucheuse et vivez 73 minutes dans un univers tourmenté, obsédant et visuellement très travaillé. Une sympathique découverte !

Disponible en DVD chez BAC FILMS VIDEO






Du même réalisateur :