RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
Action

Systeme
PS4

Developpeur
Crystal Dynamics

Annee
2014

Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


Rendue en Egypte, l'aventurière Lara Croft se retrouve mêlée à une guerre ancestrale qui voit le dieu Seth étendre son pouvoir maléfique sur le pays. Aidée par son rival Carter, Lara va bénéficier également de la présence de deux divinités, Isis et Horus. Le but de la mission sera de retrouver les fragments du dieu Osiris disséminés à travers l'Egypte par Seth, ce dernier ayant ainsi priver Osiris de la vie éternelle...



L'AVIS :

"Lara Croft and the Temple of Osiris" n'est pas un "vrai" épisode de la saga "Tomb Raider". C'est en fait la suite d'un jeu qui était sorti en 2010, et nommé "Lara Croft and the Guardian of Light". Principale différence avec les jeux de la saga "Tomb Raider", la vue. Ici, nous avons droit à une 3D isométrique, c'est à dire une vue "de dessus", à la manière de "Sacred 3" par exemple pour citer un titre récent. Oui, vous avez bien lu : "Lara Croft and the Temple of Osiris" peut-être considéré comme un "Hack N' Slash" dans lequel énigmes, pièges mortels, combats, notre belle aventurière et ses amis sont les héros. C'est sûr que ça change vraiment des jeux d'aventure mettant en scène notre personnage vidéo-ludique féminin préféré. Mais au final, une fois passée la surprise (je n'avais pas joué à "Gardian of Light"), force est de reconnaître que ce petit vent d'originalité est franchement bienvenue et des plus plaisants.



D'une durée assez courte (comptez de 7 à 8 heures pour simplement terminer le jeu, nettement plus si vous voulez récupérer tous les objets et réussir tous les défis), "Lara Croft and the Temple of Osiris" mise donc sur une action frénétique, sur une multitude de combats contre divers ennemis et sur la résolution d'énigmes vous permettant d'avancer dans le jeu et les niveaux. Le gameplay est relativement simple et se montre efficace dans ce type de jeu qui m'a fait penser à l'excellent "Apocalypse" sur PS1, avec Bruce Willis.

La grande originalité de ce titre, c'est que vous pouvez y jouer seul, à deux, à trois ou même à 4 ! Et inutile de dire qu'en coopération, le jeu y gagne encore un intérêt supplémentaire, car outre le fait que jouer dans la même pièce avec vos enfants ou des amis se révèle on ne peut plus fun, le niveau de difficulté augmente lui aussi en fonction du nombre de joueur ! C'est super bien pensé ! Vous pouvez donc vous en sortir seul évidemment (oui, toi qui n'a pas d'amis, tu peux terminer le jeu sans soucis ! ^^), le nombre d'ennemis ou la difficulté pour résoudre les énigmes s'en trouvant amoindri. A contrario, à 4, les combats seront largement plus mouvementés et les énigmes vous donneront plus de fil à retordre et "boosteront" votre réflexion pour placer correctement les différents personnages par exemple. L'entraide est donc ici un atout de taille et apportera son lot d'adrénaline ; mais rassurez-vous, même seul, le jeu se montre hyper dynamique et divertissant.



Evidemment, qui dit plusieurs personnages dit armement différent. Chaque protagoniste aura donc une arme propre mais pourra également utiliser les nombreuses et diverses armes récoltés durant l'aventure. Un arsenal diversifié donc et qui ne sera pas de trop pour venir à bout des hordes d'assaillants envoyées par le méchant Seth, bien décidé à vous empêcher de retrouver les différentes parties du corps d'Osiris. Ces morceaux du dieu égyptien sont répartis dans différents endroits, et Lara devra progresser dans des temples truffés de pièges, s'aidant de son grappin ou de son agilité légendaire pour franchir les obstacles. Certains "boss" viendront vous compliquer également la tâche dans des combats parfois usant et jouant avec nos nerfs mais au final pas si difficile que ça, le fun et le plaisir restant bien le point essentiel du jeu.

Au final, ce "Lara Croft and the Temple of Osiris" m'a agréablement surpris, que ce soit au niveau de son esthétisme, de son graphisme adapté à cette expérience en 3D isométrique, de son environnement diversifié et peu redondant, de ses phases de combats jubilatoires, de ses énigmes sympathiques et qui demandent parfois de vraiment se creuser les méninges (durant un temps relativement court quand même hein !), surtout à plusieurs. Une expérience très différente de ce que je connaissais des jeux mettant en scène la belle Lara mais qui s'avère payante, distrayante et vraiment très recommandable. Un vrai bon défouloir avec la plus sexy des héroïnes des jeux vidéos, ça vous tente ? Alors foncez !



4/6 - Stéphane Erbisti



LUMIèRE SUR