RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
FPS

Systeme
PS4

Developpeur
Ubisoft

Annee
2014

Votre note: -
Moyenne: 5
(1 vote)


Vous incarnez Ajay, jeune homme né au Kyrat et qui a été contraint par son père, leader d'un mouvement de résistance, de quitter le pays avec sa mère pour aller vivre aux Etats-Unis. Votre mère étant décédé, vous revenez au Kyrat des années plus tard afin de déposer les cendres de cette dernière dans son pays d'origine, selon ses volonté. A peine arrivé, vous allez faire connaissance avec Pagan Min, cruel tyran qui dirige le Kyrat d'une main de fer et sème la terreur avec ses troupes armée. Parvenant à vous échapper, vous allez rencontrer Amita et Sabal, un frère et une soeur qui dirige le Sentier d'Or, mouvement de résistance créé par votre père. Une tension existe entre Amita et Sabal, qui n'ont pas les mêmes ambitions pour le Kyrat. Vous allez malgré vous prendre part à la fois à la guerre contre Pagan Min mais aussi à la guerre intérieure entre Amita et Sabal...



L'AVIS :

Après la réussite totale en 2012 que représentait Far Cry 3 dans le domaine du FPS en monde ouvert, il était difficile d'imaginer que les équipes d'Ubisoft réussissent à faire encore plus fort dans un quatrième épisode. C'est donc deux ans plus tard que sort Far Cry 4, jeu attendu comme le Messie par votre serviteur, ayant été totalement sous le charme du volet précédent. Exit les paysages ensoleillés et les décors paradisiaques des îles Rook et bienvenue au Kyrat ! Changement notable de décor donc, la mer et le sable ayant fait place aux plaines et aux massifs montagneux de l'Himalaya ! Inutile de vous dire que vous allez encore en prendre plein les mirettes, tout particulièrement sur consoles Next-Gen, où la qualité des détails et des textures est vraiment bluffante ! On se surprend parfois à s'arrêter de jouer pour contempler les paysages, la neige qui tombe ou les animaux qui se promènent alentours. Graphiquement, Far Cry 4 sur PS4 ou X-Box One met une claque et se révèle réellement superbe.

C'est donc dans cet univers coloré et somptueux que vous allez devoir combattre les armées de Pagan Min et réussir bon nombre de missions commanditées par le Sentier d'Or. On retrouve ce qui faisait le charme de Far Cry 3 à ce niveau, à savoir libérer des clochers pour dévoiler votre carte, accéder à des endroits en vous aidant de votre grappin (Far Cry 4 mise en effet sur la verticalité de son lieu d'action), attaquer et libérer des avants-postes pour reprendre le contrôle de la région. Nouveauté, les quatre méchants dans Far Cry 4 possèdent chacun une forteresse quasi imprenable seul. A vous d'éliminer le leader de chaque forteresse pour pouvoir l'affaiblir et tenter de l'attaquer. Une autre astuce sera expliqué plus tard dans un autre paragraphe. La carte de Far Cry 4 est une nouvelle fois assez gigantesque et vous en aurez pour votre argent avant d'avoir terminé le jeu. Le mode "campagne" comprend quand même 32 missions + des quêtes annexes quand le mode "monde ouvert" comprend des tas de clochers à désactiver et des dizaines d'avants postes à libérer. Sans compter la partie qu'on appellera "bac à sable" et dans laquelle vous aurez des tas d'activités annexes comme effectuer des désamorçages, aller libérer des otages, détourner des convois de Pagan Min pour les amener au Sentier d'Or, chasser, détruire de centres de propagande, effectuer des courses filmées et autres joyeusetés divertissantes. Vous pourrez aussi vous amuser à retirer toutes les affiches de propagande collées partout dans le Kyrat par les hommes de Pagan Min ou essayer de détruire des masques qu'un tueur en série satanique s'amuse à dissimuler près de ses nombreuses victimes. Bref, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec Far Cry 4 !



Comme dans Far Cry 3, vous devrez chasser pour vous fabriquer des holsters d'armes, des sacoches à munitions et autres sacs de transport. La faune et la flore font partie d'un écosystème qui "vit" réellement autour de vous et c'est un réel plaisir que de parcourir le Kyrat à la recherche de rhinocéros ou de panthères des neiges. Mais attention, la plupart des animaux viendront vous chercher des noises si vous les titiller un peu trop et certains sont assez redoutables, à l'image du ratel par exemple. Méfiance aussi avec les aigles, car oui, dans Far Cry 4, la menace vient aussi du ciel ! On pourrait d'ailleurs reprocher au développeur de nous avoir mis trop d'animaux dans les pattes car certaines fois, plusieurs espèces différentes viennent vous enquiquiner à tour de rôle et en pleine phase d'action, ça peut même devenir pénible au niveau de l'expérience de jeu. Petit bémol à ce niveau donc !

Niveau armement, là c'est pire que chez la Foirfouille ! Vous avez à disposition des tas d'armes différentes, allant du simple arc ou pistolet au bazooka, au fusil de sniper, mitrailleuses diverses ou à la "scie mécanique", arme de destruction massive ultra jubilatoire quand vous la possédez et qui fera des ravages chez vos ennemis. Idem pour l'arbalète, qu'on ne veut quasiment plus quitter une fois essayée !

Les armes se débloquent au fur et à mesure que vous remplissez des missions ou libérez des clochers. Réussir des missions vous fait également gagner des points de compétences que vous utilisez pour déverrouiller des compétences spécifiques justement et qui vous transforment petit à petit de simple touriste en John Rambo des montagnes ! A vous ensuite de choisir votre mode d'attaque, furtif ou bourrin. Amusez-vous à dégommer les alarmes avant de lancer un assaut ou allez-y franco et tenter de rester en vie en semant la mort et la destruction autour de vous ! Plaisir garanti quel que soit votre approche ! Vous pourrez même débarquer dans un camp à dos d'éléphant (génial !!) ou à bord d'un gyrocoptère ou même d'un Tuk-Tuk !!



Autre source de plaisir, les séquences se déroulant en Himalaya ! Paysages totalement enneigés, possibilité de conduire des motos-neiges ou de déclencher des avalanches, c'est visuellement superbe et dépaysant. Citons encore les phases de jeu dans une contrée mystique appelée "Shangri-La" et qui pour le coup, en terme de visuel et d'ambiance, de créativité et de couleurs, s'avèrent ce que j'ai sûrement vu de plus beau dans un jeu vidéo.

Je vous parlais toute à l'heure d'une astuce pour attaquer les forteresses sans les avoir affaiblie, il est temps d'y venir ! Far Cry 4 mise sur la coopération, concept à la mode en ce moment dans l'univers vidéo-ludique. Vous pouvez donc appelez vos amis qui possèdent (ou pas) le jeu à venir vous aider dans toutes les missions du mode "monde ouvert". Sympa !

Far Cry 4 se veut donc aussi fun et distrayant que son prédécesseur. Pourtant, l'ambiance est plus pessimiste ici, le fond politique, les choix que vous ferez en fonction des demandes d'Amita ou de Sabal (qui influent vraiment sur "votre" aventure !) font que l'histoire est plus sérieuse et moins délirante que celle vécue sur les îles Rook. Il en va de même pour Pagan Min, qui, tout en étant bien taré dans sa tête, ne parvient pas à rivaliser avec Vaas. Un choix des développeurs logique en fait, il aurait été inutile de faire dans la pure redite juste en changeant le décor ou le look du méchant. Mission amplement réussie pour ma part, ce Far Cry 4 étant un achat obligatoire car il procure des heures et des heures de plaisir intense ! Il ne révolutionne évidemment pas l'univers Far Cry comme avait pu le faire le troisième volet comparé au second mais qu'importe, il est beau, fun et jubilatoire !



5/6 - Stéphane Erbisti



LUMIèRE SUR