RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
FPS

Systeme
PS4

Developpeur
4A Games

Annee
2010

Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


A Moscou, après un holocauste nucléaire. Les survivants sont obligés de se réfugier dans les souterrains de la ville et ont transformé les stations de métro en zone de vie. A l'extérieur, la menace est omniprésente : air contaminé, mutants, hommes-loups et démons ailés ne laissent aucun répit à ceux qui tentent des sorties pour se ravitailler. Dans les sous-sols, la situation n'est pas mieux : des hordes de fachos du quatrième Reich mènent la vie dure aux survivants, qui doivent également combattre des créatures mutantes de toutes sortes. Sans compter "les sombres", créatures qui parviennent à contrôler l'esprit humain. Vous incarnez Artyom, jeune homme qui possède une sorte de don psychique et qui va être amené à remplir bien des missions pour le salut de l'Humanité, que ce soit dans les tréfonds des métros ou à l'extérieur...



L'AVIS :

Adaptation vidéo-ludique de METRO 2033, saga littéraire à succès provenant de Russie, ce premier épisode, baptisé lui aussi "Metro 2033", est un FPS sorti en 2010 sur PC et sur console XBox 360. Tout récemment, le jeu vient d'être remis au goût du jour sur PC, PS4 et XBox One, offrant une expérience optimisée et une image HD de toute beauté !

"Metro 2033 redux" est donc un jeu de tir à la première personne, qui incorpore également des éléments de "survival horror". Entendez par là que l'ambiance est très travaillée, que les munitions sont parfois une denrée rare et que vos ennemis ne sont pas uniquement de nature humaine. Outre des nazis du Quatrième Reich, vous devrez affronter une foule de créatures terrifiantes et dangereuses, à l'instar des hommes-loups (les fans de la saga "Underworld" seront aux anges) ou des démons ailés ressemblant à des gargouilles, qui sont particulièrement coriaces. Sans compter le reste bien sûr ! Nul doute que votre dextérité à manipuler vos armes sera mise à rude épreuve. Parfois, une balle suffira quand dans d'autres cas, il vous faudra tirer à plusieurs reprises pour vous débarasser de vos assaillants. Les différentes missions et déplacements que vous effecturez au cours de votre périple ne seront donc pas de tout repos, bien au contraire !



La grande réussite de "Metro 2033 redux" tient autant à son histoire, qui, malgré certaines zones d'ombre (les "sombres" par exemple, dont on ne comprend pas trop d'où ils viennent) est plutôt recherchée et interessante, qu'à l'ambiance même du jeu. Une ambiance particulièrement anxyogène, glauque, qui joue à merveille avec les décors des différents lieux à visiter. Les souterrains sont sales, crasseux, répugnants. On se croirait dans les scènes futuristes de la saga "Terminator", avec ces longs couloirs délabrés, dans lesquels s'entassent cadavres, toiles d'araignées et survivants.

L'immersion du joueur dans cet univers post-apocalyptique est vraiment réussie et le côté réaliste bien mis en avant. A titre d'exemple, l'utilisation d'un masque à gaz lors des séquences en extérieur vous procurera bien du stress, car il faudra changer régulièrement le filtre et ceux-ci doivent être trouvés au fur et à mesure de l'aventure. Si vous n'en avez plus sous la main, votre personnage se mettra à tousser, à avoir de plus en plus de mal à respirer et la mort ne tardera pas à arriver ! Bonjour l'angoisse ! Idem, si une créature vous frappe trop fort, le verre se fissurera, entamant son étanchéité et vous rendra vulnérable à l'air contaminé ! Très bien pensé tout ça ! Tout comme votre lampe, qui baissera en intensité si vous ne la rechargez pas régulièrement à l'aide de votre dynamo portable. Bref, on a vraiment l'impression d'être dans la peau du héros et on a souvent des suées devant notre écran !



L'aspect "survival" est donc un des atouts majeurs du jeu. Il vous faudra trouver des munitions, de nouvelles armes et essayer tant bien que mal de gérer efficacement votre stock. Heureusement, dans certaines stations de métro servant de base à des groupes de survivants, vous pourrez aussi acheter munitions, kits médicaux ou armes. Ouf !

Si les déplacements et la structure du jeu sont assez linéaires (on n'est pas dans un monde ouvert), "Metro 2033 redux" réserve assez de péripéties pour ne jamais s'ennuyer. Les phases de combats sont dynamiques, certains passages plutôt difficiles et la progression est riche en surprises, relançant constamment l'intérêt du joueur.

J'avais un peu de mal lors des premiers niveaux à accrocher vraiment au jeu mais je ne regrette pas d'avoir persévérer car plus on avance, plus on est happé par l'ambiance et plus les enjeux et phases de tir deviennent palpitants. Au final, "Metro 2033 redux" s'avère un FPS réussi, intelligent, travaillé, bénéficiant de graphismes d'excellente facture sur console next-gen et d'une bande sonore immersive.

4/6 - Stéphane Erbisti