RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.2
(7 votes)
Invités à une fête chez James Franco, Seth Rogen, Jonah Hill et leurs amis sont témoins de l'Apocalypse.



Cette fois, c'est donc bien la fin de tout : c'est le Jugement Dernier, et si certains sont sauvés, emportés dans les cieux dans une douce lumière bleue, la plupart sont envoyés directement en Enfer. Pour d'autres en revanche, il reste une petite chance, celle de survivre au Purgatoire et de gagner leur place au Paradis. Parmi eux, un groupe d’acteurs américains, bien décidés à ne pas subir le même sort que bon nombre de leurs camarades, disparus dans un gouffre sans fond. Ce sont donc James Franco, Jonah Hill, Seth Rogen, Jay Baruchel, Danny McBride et Craig Robinson qui tenteront de survivre et d’obtenir leur place au paradis.



Mais pour cela, il faudra survivre à l’Apocalypse, survivre aux créatures infernales…mais aussi survivre à leurs propres camarades : dans le joli monde des stars, il n’y a rien de plus dangereux qu’une autre star désespérée. C’est la fin met ainsi en scène une belle brochette d’acteurs dans leurs propres rôles, et n’hésitant pas à jouer de leur propre image : rien ne semble exister en dehors de leur microcosme, et l’hypocrisie règne en maître, quand ils ne sont pas tout simplement présentés comme odieux, à l’image de Michael Cera ("Scott Pilgrim") ou de Jonah Hill.



Les situations comiques se succèdent à un rythme régulier, jouant pleinement des mésententes entre le groupe, et voyant notamment les survivants fantasmer sur un Milky Way, Emma Watson braquer le groupe après avoir cru qu’ils voulaient la violer ou Danny McBride en chef d’un groupe de cannibale ayant pour animal de compagnie…Channing Tatum ! Et si on n’évite évidemment pas toujours l’humour potache (mais efficace), on s’amuse vraiment devant le film qui pense également à singer quelques classiques de l’horreur, comme "L’Exorciste" pour le plus évident.



C’est la fin (était-il vraiment nécessaire de traduire le titre original ?) est donc le type même du film de potes qui réussit à embarquer avec lui le spectateur. Et si le rythme faiblit parfois, que le film utilisent quelques grosses ficelles, cette vision de l’Apocalypse, avec ses diables et ses démons, ses survivants qui pètent les plombs et ses paysages dévastés, donne une comédie fantastique très sympathique, où l’on s’amuse de et avec les acteurs.








Du même réalisateur :

C'EST LA FIN