RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
José Luis Alemán

Scénariste
José Luis Alemán

Date de sortie
2010

Genre
sorcellerie

Tagline


Cast
Daniele Liotti
Óscar Jaenada
Laia Marull
Silvia Abascal
Santi Prego


Pays
Espagne

Production


Musique
Arnau Bataller

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 4
(2 votes)
Sur les traces de leur amie Luisa, un petit groupe se retrouve aux prises avec une organisation secrète détentrice du Necronomicon : Le Livre des Morts. Ils découvrent alors que ce grimoire fait le lien entre notre monde et celui de créatures plus anciennes que nos civilisations. Vont-ils pouvoir refermer la faille que ce livre à ouvert ?



Production espagnole prestigieuse réalisée en 2010, le dyptique Le Territoire des Ombres se veut un hommage au grand écrivain H.P. Lovecraft. Si la première partie, Le Secret des Waldemar ("Le territoire des ombres partie 1") se focalisait principalement sur des faits s'étant déroulés à l'époque victorienne, nous présentant la tragédie vécue par Lazaro Waldemar, cette suite, intitulée Le Monde Interdit, se concentre quant à elle sur les événements se déroulant à notre époque.



Sortie un an après le premier volet en Espagne, le réalisateur a eu la bonne idée d'inclure une petite introduction nous rappelant les principaux événements survenus dans Le Secret des Waldemar. On retrouve ensuite le personnage du détective privé ainsi que les deux collègues de Luisa, tous trois ayant le même but : retrouver cette dernière qui a disparu depuis quatre jours. Leur périple va les entraîner à affronter une secte adoratrice des Grands Anciens et particulièrement de Chtulhu. Le Monde Interdit souffre des mêmes défauts et possède les mêmes qualités que son prédécesseur : des baisses de rythme, des longueurs, une réalisation soignée, un travail sur les décors à saluer et un casting qui s'en sort plutôt bien. Personnellement, mon passage préféré reste le flashback, dans lequel on retrouve avec plaisir l'acteur Paul Naschy, et qui met en scène le personnage de Lovecraft lui-même, venu prodiguer des recommandations à Lazaro Waldemar quant à l'utilisation du fameux Necronomicon ! Une bonne idée que de mêler encore une fois personnage imaginaire et personnage réel. Néanmoins, j'ai trouvé cette seconde partie légèrement plus faible que la première et elle m'a moins intéressé.



L'ambiance est moins mystérieuse, moins travaillé et j'ai été moins embarqué par le récit qui s'avère plus linéaire, moins surprenant. Mon intérêt s'est par contre mis en alerte vers la dernière demi-heure où l'on fait connaissance avec la secte qui va se livrer à un rituel magique ; on appréciera alors l'apparition de Chtulhu lui-même, en CGI certes mais l'effet est plutôt réussi et les fans de cette divinité devraient apprécier cette séquence. Pas déshonorant, bénéficiant d'un solide travail artistique et de bonnes idées qui ne peuvent malgré tout annihiler des faiblesses bien présentes, la saga Le Territoire des Ombres est à découvrir pour tout fan de Lovecraft et la vision à la suite des deux épisodes est recommandée pour rester baigné dans l'atmosphère et dans l'histoire.