RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Jesse T. Cook

Scénariste
Jesse T. Cook

Date de sortie
2011

Genre
monstres

Tagline


Cast
Dave Foley
Art Hindle
Robert Maillet
Jimmy Hart
Rj Skinner


Pays
Canada

Production


Musique
Todor Kobakov

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3
(4 votes)
Huit monstres connus du grand public sont approchés pour participer à un tournoi de catch. Du zombie au loup garou en passant par le vampire et le cyclope, ils s’affronteront jusqu’à la mort dans un cimetière abandonné. Ce combat ultime des morts vivants est commenté par les légendes du catch Kevin Nash et Jimmy Hart…



En 2008, Jesse T. Cook réalise "Scarce", film d'horreur à petit budget plutôt sympa. Trois ans plus tard, il fait son retour avec un scénario improbable : faire de 8 monstres classiques (la créature de Frankenstein, la femme vampire, la sorcière, la momie, le loup-garou, la créature des marais, le cyclope, le zombie) des... catcheurs ! Une idée folle qu'il va néanmoins concrétiser dans "Monster Brawl" !



Le principe du film est simple : chaque monstre a droit à une petite séquence d'introduction permettant de nous présenter le personnage. Ensuite, place aux combats ! Sur un ring situé dans un cimetière, nos créatures vont s'affronter jusqu'à ce que mort s'ensuive, les coups bas, l'utilisation d'arme ou l'intervention de leur coatch étant interdit mais cette clause du réglement n'est pas vraiment respecté, et ce, pour la plus grande joie des spectateurs. Pour faire simple, regarder "Monster Brawl" revient à visionner une émission de la WWE, les matchs étant commentés par deux présentateurs dynamiques qui en font des tonnes au niveau des dialogues, comme dans la célèbre émission télé. Coup de la corde à linge, projection, coup de poings, coup de pieds, les classiques du catch sont bien là et même si les combats ne s'avèrent pas aussi spectaculaires que ceux dispensés par les superstars du catch officiel, voir la momie se battre contre la femme vampire ou Frankenstein lutter contre le loup-garou est des plus réjouissants, d'autant que le sang gicle à de nombreuses reprises et que l'humour n'est jamais absent.



Evidemment, on pourra estimer que ce concept plutôt fun trouve rapidement ses limites et que tout ça devient répétitif à la longue. Un moyen-métrage aurait peut-être été plus adapté. Mais personnellement, je ne me suis jamais ennuyé et j'ai bien rigolé, surtout que les maquillages sont assez réussis et que les quelques effets gore sont également bien réalisés. On se doute bien qu'avec un tel postulat, on ne va pas regarder un film d'auteur et j'ai donc eu ce à quoi je m'attendais : du fun, du délire, des monstres, du catch, du gore.



On regrettera que le final se termine un peu en queue de poisson et que Jesse T. Cook n'ai pas disposé d'un budget plus conséquent, les combats auraient pu verser dans un délire graphique encore plus élevé. Mais dans l'ensemble, "Monster Brawl" est un film indépendant très sympa qui n'a été réalisé que dans l'unique but de divertir, ce qu'il arrive à faire la plupart du temps. L'effet positif doit être amplifié lors d'une vision dans un festival où le public doit être en délire. Je le reverrai avec plaisir en tout cas...

Disponible en DVD et BR chez Factoris






Du même réalisateur :

SCARCE