RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3.5
(17 votes)
Angie, qui a reçu une éducation religieuse très stricte, quitte sa mère pour entrer à la faculté. Dans son nouveau cadre de vie, elle fait la rencontre de Rick, un jeune garçon sympathique dont elle tombe sous le charme. Afin de payer sa colocation, Angie trouve un travail de babysitter chez le couple Stanton. Elle doit garder leur fils Sam, un étrange petit garçon qui ne mange que de la viande crue. Alors que les Stanton partent à une réunion et que Sam dort paisiblement, Angie reçoit de mystérieux appels téléphoniques avant d’être inquiétée par un rôdeur au visage terrifiant. Une nuit cauchemardesque commence pour elle et de nombreuses surprises l’attendent…



A la lecture de ce scénario, tout le monde pensera que ce Babysitter Wanted est un énième film surfant sur le succès de films tels "Terreur sur la ligne" et son remake "Terreur sur la ligne (2006)", "Black Christmas 1974", "Halloween, la nuit des masques", "Scream" ou le récent "The house of the Devil" par exemple. On prend une jolie babysitter, on la place dans une jolie maison puis on commence à lui pourrir sa soirée avec des appels téléphoniques inquiétants avant de lui envoyer un tueur frappadingue qui va lui faire vivre un vrai cauchemar. C’est ce qu’ont dû se dire Jonas Barnes et Michael Manasseri, les deux réalisateurs. Pour un premier long-métrage, au budget pas très conséquent, il aurait été effectivement tentant de jouer avec les codes des films précités et de faire tranquillement un petit jeu du chat et de la souris entre notre baby-sitter et une personne malveillante. Seulement voilà, Jonas et Michael sont des petits malins et ils ont choisi de corser un peu l’histoire et de surprendre le public avec une révélation et un retournement de situation qui intervient vers le milieu du long-métrage et qui fait bifurquer leur film vers d’autres horizons que celui du slasher movie ou du thriller dans lequel on pensait qu’il était cantonné. Ce qui donne tout son intérêt à Babysitter Wanted, qui s’avère être une excellente surprise car jouant sur plusieurs registres et sous-genres du film d’horreur avec un certain brio, malgré quelques ficelles bien connues des amateurs mais qui n’en demeurent ici pas moins efficaces !

Notre charmante baby-sitter à qui il va arriver bien des malheurs, c’est Sarah Thompson, qu’on avait découvert en 2000 dans le "Sexe Intentions 2" de Roger Kumble. Après avoir joué dans pas mal de séries télévisées, notamment dans la série "Angel", Sarah s’est vue octroyé le rôle principal dans le film "Brutal" de Ethan Wiley, dans lequel elle a pu côtoyer Jeffrey Combs et Michael Berryman, excusez du peu ! Dans Babysitter Wanted, elle est carrément bluffante et porte largement le film sur ses frêles épaules. Son physique et la douceur de son visage en font une parfaite babysitter, entendez par là victime toute désignée pour subir quelques désagréments nocturnes. Le scénariste lui a donné un passé guidé par une éducation très religieuse, ce qui rend très touchante la découverte de sa nouvelle vie dans une faculté, avec une colocataire un peu destroy et surtout l’apparition de sentiments amoureux lorsqu’elle rencontre un jeune garçon prénommé Rick. Sa passion pour Dieu et son apparente fragilité ne seront pourtant pas une entrave à la violence qu’elle libérera pour sa survie. Parce que bon, tendre l’autre joue, ça commence à bien faire…

Rick, c’est Matt Dallas, le héros de la série "Kyle XY". Il n’a pas un très grand rôle dans le film mais ses scènes avec Sarah Thompson sont légères et touchantes, comme se doit de l’être une love-story naissante. D’ailleurs, si vous ne les trouvez pas mignons tout plein ces deux là, c’est que vous n’avez qu’une pierre à la place du cœur.

Autres personnages importants, la famille Stanton, composée du mari (Bruce Thomas, qui joue aussi dans kyle xy), de la femme (Kristen Dalton) et de l’enfant (Kai Caster). Un trio fort bien campé, et qui nous donnera bien du plaisir, notamment Bruce Thomas, dont le rôle est assez savoureux ! Le petit Sam est particulièrement inquiétant, avec son incessante manière de prononcer le mot "faim". Il semble d’ailleurs que le visiteur non prévu de la soirée qui va inquiéter la babysitter en a après lui. Pourquoi ? Mystère, je ne vais pas vous dévoiler le film quand même. Sachez juste que c’est plutôt bien trouvé, peut-être déjà vu, mais c’est fait de manière tellement efficace que ça marche à plein tube !

Les fans auront aussi plaisir à retrouver l’acteur Bill Moseley dans le rôle d’un shérif qui en aura aussi pour son argent.

Bref, un casting solide pour un premier long-métrage, ça aide toujours, la preuve ici même ! Ajoutons à ça une bonne maîtrise à faire naître le suspense et à créer des scènes de tension (la première partie du film, qui fait donc très "Terreur sur la ligne", est vraiment efficace), un twist bien délirant qui intervient en plein milieu du métrage et quelques effets gore pas piqués des hannetons (avec crochets enfoncés dans les pieds et éviscération entre autres), on saupoudre le tout d’une image assez bien travaillée malgré un grain assez présent lors des passages nocturnes, et on obtient un inédit vidéo qui se place largement au dessus du panier de ce qu’on nous propose habituellement. L’aspect gore n’est certes pas la priorité du film mais il est bien présent lors de certaines scènes et apporte un petit plus indéniable à notre plaisir de sadique pervers que nous sommes.

Difficile de vous en dire plus sans vous dévoiler les surprises qui vous attendent. Sachez juste que ce mélange de sous-genres de l’horreur ne donne pas lieu à une soupe indigeste comme ça aurait pu être le cas. D’autres se sont essayés à cet exercice périlleux, qui passe ou qui casse. Dans le cas de Babysitter Wanted, ça passe vraiment bien. Certains auraient peut-être préféré que le film reste dans son ambiance de thriller terrifiant durant toute sa durée. Personnellement, les changements de tons, l’humour noir de certaines répliques et de certaines situations, la montée de l’horreur, l’apparition du gore et les diverses influences qui ponctuent le film m’ont vraiment apparu comme faisant l’originalité et la force de ce long- métrage.

Ayant reçu le Prix du Meilleur Film au Week-end of Fear 2008 à Nuremberg, je ne peux que vous conseiller d’acquérir Babysitter Wanted, ce qui sera chose aisée puisque We Prod et M6 Vidéo viennent de le sortir en DVD. Ce n’est certes pas révolutionnaire, il y a comme déjà dit des clichés et de grosses ficelles mais c’est bien réalisé, bien joué, ça se montre efficace, surprenant parfois, bref, ça vous fait passer un très bon moment devant votre écran et c’est bien tout ce qu’on demande à un film !








Du même réalisateur :