RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2
(10 votes)
Une nuit, une mystérieuse voiture est amenée à la fourrière de Chicago après un accident de la route meurtrier. La mécano du garage, Tilda, et son jeune collègue découvrent rapidement que la voiture est vivante. Son âme est maléfique : c'est une véritable machine à tuer...



En 2003, Eric Valette nous offrait ce qui reste l'une des plus brillantes incursions françaises dans le cinéma fantastique avec son excellent "Maléfique". Depuis, entre deux films français ("Affaires d'état" et "La Proie"), il poursuit sa carrière horrifique aux Etats-Unis et, après un remake de "La Mort en ligne" de Miike ("One missed call", toujours inédit en France), nous propose donc ce "Hybrid", ou "Super Hybrid" en version originale.



Une histoire de voiture tueuse, cela rappelle évidemment "Christine" de John Carpenter, ou "Duel" de Steven Spielberg et "Enfer mécanique" d'Elliot Silverstein. Des films sortis dans les années 70-80, et qui dans le cas du Carpenter était certes sympathique, mais déjà un peu ringard. Aussi, voir débarquer ce "Hybrid" en 2010 rend-il un peu circonspect, même si à l'heure où les blockbusters s'amusent avec des automobiles, ce n'est sans doute pas surprenant. Le problème, c'est que ce qui était déjà ringard dans les années 80 l'est encore plus en 2010...

Parce que même si le scénariste, Benjamin Carr (ça ne s'invente pas), connu pour avoir participé à "13 fantômes" ou "Hellraiser : Deader", tente d'apporter quelques éléments pour expliquer le comportement de la voiture, on reste devant un film de véhicule tueur. On tente bien de nous expliquer qu'il s'agit d'une espèce de céphalopode capable de changer de forme à volonté (mais seulement en voitures...), et même de nous montrer ladite créature, ça ne fait qu'appuyer encore le côté has-been et ridicule du propos...En fait, le film nous fera bien plus penser à un "The Mangler" qu'à un "Christine", en peut-être encore plus mauvais.



D'ailleurs, personne ne semble vraiment convaincu par l'oeuvre, à commencer par Eric Valette dont la réalisation est bien souvent calamiteuse, ne tirant quasiment jamais profit du décor et nous offrant même quelques détails bien grotesques, comme cette vue objective rouge lorsque la voiture observe ses proies. Si le scénario est déjà bien stupide, le comportement des personnages et leurs dialogues vont encore plus loin, ne semblant jamais naturels et n'étant apparemment là que pour meubler entre deux scènes d'attaque. On a ainsi l'impression de regarder un court métrage qui aurait été allongé pour atteindre les 90 minutes, et dont les scènes se succèdent sans aucune fluidité...Dans ces conditions, difficile pour les acteurs, parmi lesquels on reconnaîtra Oded Fehr, vu dans la saga "Resident Evil", de briller. Les pauvres sont condamnés à interpréter des personnages aux réactions idiotes, passant de la connaissance la plus surprenante (il faut voir l'explication sur la nature du monstre...) au réflexe le plus bête. Evidemment le monstre métamorphe, aux effets spéciaux désastreux, n'est pas en reste, piégeant parfois ses proies de façon très intelligente ou faisant preuve d'une incroyable maladresse.



N'offrant en plus aucune surprise, les personnages stéréotypés étant tués dans l'ordre que l'on devine rapidement, cet "Hybrid" est donc un loupé intégral qui ne donne même pas envie d'intégrer des jeux de mots foireux à base de voitures dans ma chronique... On peut clairement se demander ce qu'Eric Valette, qui mérite bien mieux que ça, est venu faire dans cette galère.

Disponible en dvd et blu-ray chez TF1 VIDEO






Du même réalisateur :

MORT EN LIGNE 2008 - LA
MALEFIQUE