RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Ray Enright

Scénariste
Ralph Spence

Date de sortie
1933

Genre
thriller

Tagline


Cast
Chester Morris
Vivienne Osborne
Frank McHugh
Allen Jenkins
Henry Stephenson


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
/

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 2
(1 vote)
L'écrivain Neil Broderick prépare un écrit sur "L'As de Pique", mystérieux tueur qui sévit actuellement et s'amuse à prévenir ses victimes à l'avance en leur envoyant une carte à jouer sur laquelle figure l'heure de leur future mort. Se rendant à la demeure de Thornton Drake, homme très riche qui n'a qu'un seul désir : mettre fin au règne de terreur de L'As de Pique, Neil Broderick fait la connaissance de Martha Winters, dont le père est le collaborateur de Thornton Drake. Une fois dans la demeure, le petit groupe découvre un puzzle destiné à Drake sur lequel figure "demain, à 19h". Un duo d'inspecteurs est dépêché sur les lieux pour mener l'enquête…



Petit film méconnu datant de 1933, époque révolue où les scénaristes se creusaient un peu la tête et ne se contentaient pas de recycler les idées des autres, Tomorrow at Seven plaira principalement à ceux qui aiment se replonger avec délice dans l'ambiance des vieux films en noir et blanc ainsi qu'aux fans de "sérials". Réalisé par Ray Enright, illustre inconnu qui a pourtant une longue filmographie et à qui ont doit quand même, excusez du peu, les très bons westerns "Les écumeurs" avec Marlène Dietrich en 1942 ou bien "La descente tragique" en 48. Enright se spécialisera d'ailleurs dans le western dans les années 40.



Avec Tomorrow at Seven, Ray Enright se livre à un petit exercice de style, plaçant son casting dans une immense demeure et les mettant au prise avec un terrible assassin surnommé L'As de Pique. Une fois les personnages réunis chez Thornton Drake, tout le monde devient coupable et le spectateur s'amuse à mener sa propre enquête pour tenter de deviner qui pourrait bien être le meurtrier, en parallèle de celle menée par le duo comique d'inspecteurs présents sur les lieux. Le réalisateur tente de mener son suspense en utilisant ses acteurs au mieux et en travaillant son ambiance. Si on est très loin des réussites de la Universal dans ce domaine, Tomorrow at Seven reste quand même très agréable à regarder, sans pour autant marquer les esprits, du fait de sa trop grande prévisibilité.



Le spectateur attentif aura en effet deviné l'identité du meurtrier bien avant les personnages du film. Il suffit de se concentrer sur la scène de l'avion pour éliminer pas mal de possibilités et écarter les fausses pistes mises en place par le réalisateur. L'aspect comédie, développé par le duo d'inspecteurs, pourra en rebuter certains qui auraient préféré que le film reste d'avantage axé sur le suspense. Les acteurs s'en sortent assez bien dans l'ensemble, notamment la vedette Chester Morris qui gagne notre sympathie, ainsi que Vivienne Osborne, qui forme un beau couple avec ce dernier. La révélation finale ainsi que la progression des événements sonnent très "sérial", ce qui n'est pas pour nous déplaire et augmente le capital sympathie du film.



Avec son huis clos qui place l'action dans divers lieux (la maison, le train, l'avion), ses personnages étranges (le jardinier, le médecin légiste, la servante muette), son tueur insaisissable, le couple Morris, Osborne et ses deux inspecteurs un tantinet benêts, Tomorrow at Seven transpire la nostalgie et possède un certain charme qui fait que le spectacle, sans être transcendant, s'avère divertissant. Pas de quoi se relever la nuit, certes, mais voilà un petit film oublié qui mérite d'être découvert, avec ses nombreux défauts mais aussi ses qualités.

Disponible en dvd :
http://www.sinart.asso.fr/tomorrow-at-seven-26728






Du même réalisateur :