RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.2
(9 votes)
Jim et Grace traversent les Etats-Unis pour prendre des vacances au soleil sur la côte ouest. Sur la route, ils manquent de renverser un homme en panne de voiture au milieu de nulle part. Après une longue hésitation, ils continuent leur chemin en le laissant planté là sous une pluie battante. Plus tard, alors que Jim fait le plein d'essence, l'homme descend d'un camion. Il ne semble pas reconnaitre le jeune couple qui, culpabilisant, décide de le déposer au motel le plus proche. Mais l'homme qui paraît au premier abord sympathique, s'avère être un dangereux psychopathe. Jim et Grace parviennent à lui échapper, mais la route est encore longue…



Michael Bay continue d'exploiter le juteux filon des remakes des classiques de l'horreur. Après avoir produit "Massacre à la Tronçonneuse 2004", "Amityville 2005" et "Massacre à la Tronçonneuse : le commencement", il s'attaque à la petite perle qu'est le film de Robert Harmon. Il y avait sincèrement de quoi avoir peur lorsque l'on voit l'inégalité des réussites artistiques des projets qu'il a initiés. Pourtant, le "clippeur" Dave Meyers auquel les rênes du projet sont confiées, s'en tire avec les honneurs.



Dave Meyer opte pour un réalisme cru. Fini l'onirisme qui faisait le charme du film original. Mais ce parti pris, bien que contestable, l'oblige à faire des choix scénaristiques intéressants très éloignés de l'original qui donnent à cette nouvelle version un réel intérêt même si l'on a déjà vu "The Hitcher". Il y a d'abord le fait que les protagonistes soient un couple et non plus un homme seul mais aussi le fait que les mentalités aient changé aux Etats-Unis en vingt ans et que l'on ne prenne plus quelqu'un en stop comme ça. Ainsi, le psychopathe qu'est John Ryder devra faire preuve d'une malignité et d'une perversité inédites.



Les acteurs sont plutôt convaincants. Le jeune couple qui parait tout droit sortit d'un "teen movie" débile finit par devenir crédible voire même attachant. On notera l'interprétation de la jolie Sophia Bush, star de la série "Les frêres Scott" où elle joue le personnage de Brooke. La performance de Sean Bean, qui souffre bien entendu la comparaison avec celle de l'inégalable Rutger Hauer, est quant à elle exemplaire. Sean Bean est un John Ryder différent, non dénué de puissance, et lui apporte un charisme aussi moderne que menaçant. Il est cependant dommage que le film soit plombé par des seconds rôles souvent mal interprétés et dont la présence dans le scénario dessert complètement le rythme du métrage.

Mais le vrai point fort de ce remake, c'est incontestablement les scènes de poursuites en voiture et les nombreuses cascades d'une sobriété et d'une efficacité des plus percutante. On sent les gros sous de Michael Bay le maître incontesté à Hollywood en matière de tout ce qui est explosions massives, excessives et cascades infernales invraisemblables. C'est d'ailleurs un habitué des plateaux de Michael Bay qui se charge de la coordination des cascades : Kurt Bryant. Il s'en donne à cœur joie : poursuites à 160 kilomètres heure, chutes de dix mètres de haut, hommes éjectés de voiture... Le tout filmé avec une réelle cohérence et une fluidité rare.



"Hitcher" version 2007 a aussi son lot de meurtres sanglants qui, sans faire dans la surenchère, parviennent à surprendre. Il s'agit donc là d'une bonne surprise qui n'a pour seul réel défaut de ne pas être un film original donc par pitié, messieurs les producteurs, arrêtez avec vos remakes !








Du même réalisateur :