RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 1.8
(13 votes)
Isabel est une sorcière fort sympathique. Mais elle en a assez de cette condition car elle voudrait vivre comme tout le monde, avoir des amis, faire des trucs de filles et rencontrer l'amour. Elle décide d'arrêter de se servir de la magie. Son chemin va croiser celui de Jack, un acteur ringard qui ne parvient pas à séduire le public. Jack doit être la vedette d'une nouvelle version de la série-télé culte "ma sorcière bien aimée". Le casting pour trouver l'actrice devant jouer Samantha n'est pas aisé. Un jour, Jack rencontre Isabel qui a exactement la même mimique du nez que la Samantha de la série originale. Il décide de lui proposer de devenir sa partenaire dans la série, sans lui dire que le but premier de celle-ci est de le mettre en avant, lui et personne d'autre…



Houlala. C'était très dur de tenir jusqu'au bout ! Ma télécommande a même joué de l'avance rapide vers la fin tellement ce film est ennuyeux à mourir. Rien à voir avec la série originale, drôle, amusante, pleine de fraîcheur. Pour mémoire, petit rappel concernant la série : c'est en 1964 que les Américains découvrent sur leurs écrans "bewitched", nouvelle série racontant les drôles d'aventures de Samantha, sorcière ayant décidé d'épouser un mortel, en la personne de Jean-Pierre. C'est la jolie Elizabeth Montgomery qui va remuer pour notre plaisir son petit nez provoquant des situations hilarantes, et c'est l'acteur Dick York qui interprétera le personnage de Jean-Pierre. Lors de la cinquième saison, des ennuis de santé le conduisent à arrêter la série. On lui trouvera un remplaçant avec Dick Sargent, mais celui-ci n'arrivera pas à convaincre le public et la série s'arrêtera à la huitième saison. Citons également Agnès Moorehead dans le rôle désopilant d'Endora, belle-mère de Samantha, qui porte des tenues "flashy" du plus bel effet, ainsi que David White dans le rôle d'Alfred, le patron de Jean-Pierre. Le tableau ne serait complet sans évoquer les voisins de Samantha, l'oncle Arthur bien sur, ainsi que la petite Tabatha. Bref, des personnages farfelus pour une série revigorante. Tout l'inverse du film, à quelques exceptions près.



Le scénario du film était pourtant intéressant et semblait un bel hommage à la série. Il était en effet astucieux de prendre une vraie sorcière décidée à raccrocher afin de lui faire jouer le rôle d'une sorcière dans une nouvelle version de Ma Sorcière Bien Aimée. Ingénieux même dirons-nous ! Faire une histoire sur la réalisation d'un remake, il fallait y penser, plutôt que faire une adaptation de certains épisodes de la série. Voir les personnages regarder les épisodes en noir et blanc pour s'imprégner des rôles à tenir nous fais bien sourire. Malheureusement, le reste du résultat à l'écran n'est pas à la hauteur de nos espérances. En effet, le film n'est vraiment pas drôle, encore moins romantique ! Certes, certains gags au début, certaines répliques fonctionnent bien, mais le rythme s'essouffle vite et passée la première demi-heure, on trouve en fait tout ça bien lourd et on peine à esquisser ne serait-ce qu'un demi-sourire. Le personnage de Jack en fait des tonnes et cela nuit fortement à son capital sympathie. Il est très loin de l'idée du Jean-Pierre qu'on a encore en mémoire. La comédie fantastique à l'eau de rose, qui aurait pu être un joli conte romantique entre les deux personnages, devient une mascarade pathétique et on n'a qu'une envie, c'est de voir le compteur afficher une heure trente-huit, signifiant que notre calvaire va prendre fin.



Le point positif du film est sans conteste l'interprétation de Nicole Kidman, qui, reconnaissons-le, est absolument parfaite dans le rôle. Elle semble d'ailleurs être la seule véritablement à sa place, son sourire, son visage craquant, son charme, apportent l'essence du film et de ce qu'il aurait dû être. Son mouvement de nez est parfait lui aussi, je ne sais pas combien de temps elle s'est entraînée mais chapeau ! Sa petite vengeance, après s'être aperçue que Jack la prenait pour une potiche et se servait d'elle est fort drôle. Dommage que le reste du film ne suive pas, Nicole ne pouvant pas hausser le niveau vers le haut à elle toute seule.

On prend plaisir également à retrouver Michael Caine dans le rôle du père d'Isabel. Un père qui craque dès qu'une jolie jeune fille lui fait les yeux doux ! Toujours d'attaque le Michael !



Le film parlant d'une sorcière, c'est donc un film fantastique. On aura droit à quelques effets spéciaux simplistes, apparitions / disparitions de personnages ou d'objets, vol sur un balai (très mal réalisé), bref, du fantastique soft. Que dire de plus sur ce somnifère ? Pas grand chose, les mots me manquent. Je pensais passer un agréable moment, juste divertissant, sans violence, espérant rire un peu. J'ai ri, mais vraiment juste un peu. Désolé Nora Ephron, mais votre film m'a laissé un goût amer dans la bouche. Même ma femme a détesté, c'est dire la perte de temps…
Ma note finale va à Nicole Kidman, seul intérêt du film.








Du même réalisateur :