RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 5.8
(10 votes)
Voilà depuis presque 17 ans que la famille la plus jaune d'Amérique squatte notre télévision et remporte toujours autant de succès. "Les Simpsons" c'est évidemment l'une des série animées les plus gonflées et la plus audacieuse des années 90, rapidement dépassée niveau crudité et grossièretés par "South Park" ; mais qu'importe puisque les bonhommes jaunes n'ont pas fini de nous faire rire et se révèlent sans doute comme étant les personnages les plus célèbres et les plus attachants du tube cathodique.



Montagne d'inventivités et fontaine de gags, plus de 17 saisons (la 18ème est en route !!!), des guest-stars en rafale (presque tout Hollywood a participé vocalement à certains épisodes !) et une couleur jaune à laquelle on s'est étrangement habitué ! Mieux encore, jamais on n'aura vu une série qui relie autant de public possible : tout le monde s'y retrouve ! On pourra parler longtemps du phénomène "Simpsons" mais là n'est pas le problème cependant…

Bardée de clins d'oeils cinématographiques à tout et n'importe quoi, la série "Les Simpsons" délivre chaque année son épisode spécial Halloween, composé de trois histoires parodiant à leur guise de nombreux films fantastiques et d'horreur, et ceci depuis la saison 2 chaque 31 octobre !!
C'est donc une excellente initiative de la part de Fox que d'avoir sorti cette petite compile de "Simpsons Horror Show" : mais une intégrale n'aurait pas été de refus tout de même !! Mais bon, ne boudons pas ce petit best of, fort recommandable.



* Simpsons Halloween V (saison 6) : Quoi de mieux que de commencer par le meilleur !! Les Simpsons revivent d'abord "Shining", ce qui donne l'occasion à Homer de livrer un jeu hystérique qui ferait pâlir le Jack Torrance du film de Kubrick !! Utilisation abusive des fameux écrans noirs annonçant les différents jours de la semaine, apparition rapide de Freddy, Jason et Pinhead (!?!) et un splendide gag parodiant la scène de l'escalier, dont je vous laisse la surprise.
Le second segment, "Temps et châtiment" ne parodie pas grand chose mais déborde d'idées farfelues : en voulant réparer un grille-pain déglingué, Homer invente une machine à voyager dans le temps ! Les conséquences seront désastreuses et on n'aura jamais vu des voyages dans le temps aussi jouissifs ! On termine avec une pseudo parodie de "Nuits de cauchemars" où les enfants de Springfield servent de nourriture à une école en surpopulation ! Bien méchant et gonflé.


*Simpsons Halloween VI (saison 7) : Enlevant un donut géant à une statue publicitaire, Homer cause le réveil et la fureur des mascottes publicitaires dans "L'attaque des "gâches la vue" géants". Une belle entrée en matière tournant en dérision les Kaiju Eiga, les fameux films de monstres japonais. Notez bien que le chapeau du Marshmallow géant de "SOS Fantomes" se ballade parmi les vilains monstres publicitaires ! C'est le film "les griffes de la nuit" qui aura droit à sa parodie par la suite, dans "Cauchemar à Evergreen Terrasse", parodie plus sympa que réellement drôle, le concierge de l'école remplace ainsi le fameux Freddy. Il y avait peut être matière à mieux faire. "Homer3" a marqué son petit monde à l'époque (et a même raflé le Prix Spécial International du Jury du film d'animation d'Hiroshima et le Grand Prix du film d'animation du film d'Ottawa) par l'utilisation très réussie des images de synthèse : en voulant trouver une cachette pour fuir ses belles-sœurs, Homer découvre la troisième dimension. Oui oui, pas la quatrième dimension mais la troisième. Pas vraiment horrifique mais très original, l'épisode est une vraie réussite technique et mêle ainsi sur sa fin acteurs réels et un Homer en 3D !
*Simpsons Halloween VII (saison 8) : Un épisode qui souffre malheureusement d'une grande inégalité, et ceci malgré son excellente première histoire "La chose et moi". Après avoir entendu quelques bruits suspects dans le grenier, les enfants Simpsons tentent de mieux comprendre quelle est la "chose" se cachant dans la maison. Celle-ci se révélera être… le frère de Bart !!
La suite déçoit un peu, se tournant ainsi vers la science-fiction. Plus d'horreur dans le second opus "L'éprouvette de la genèse" où Lisa crée la vie sans le vouloir !! Plutôt pas mal, en tout cas peut-être mieux que cette troisième histoire où Homer sauve Clinton et Bob Dole (les hommes politiques ont participé au doublage !) d'extra-terrestres malfaisants. Pas une nullité mais disons que l'on attendait autre chose peut-être, quelque chose de plus original et de plus drôle. Car côté histoire d'aliens, l'épisode faisant appel à Mulder et Scully est bien cent fois meilleur.



*Simpsons Halloween XII (saison 13) : un saut surprenant jusqu'à la saison 13, mais un saut compréhensible puisque l'épisode est de très bonne qualité. "Hex in the city" est un dérivé farfelu de "La peau sur les os" : une gitane jette un sort à la famille d'Homer après que celui-ci ait mit le bronx dans son cabinet. Des transformations loufoques et cruelles en perspective avec des idées hilarantes à la ramasse comme ce mariage réunissant monstres magiques et gitans. Chose assez étonnante également : Bart trépasse dans cet épisode ! Le deuxième volet s'attaque à "2001 l'odyssée de l'espace" (le design de Hal est reprit dans l'épisode) et à "Generation Proteus" : la famille Simpsons vient de refaire entièrement leur maison et le robot dirigeant la maisonnette se met à harceler Marge. Un robot dont la voix est celle de Pierce Brosnan, empruntant réellement sa voix pour l'épisode. Un bon moment relevé d'une pointe de sadisme et de gore. La troisième partie est une courte parodie de "Harry Potter" où Lisa et Bart se disputent à coups de baguettes magiques. Pas foncièrement génial mais de bonnes choses ça et là, comme un cour de magie assez mouvementé.
On n'est pas passé loin de la perfection avec ce best of, handicapé par son avant-dernier épisode. Rien de grave cependant, c'est toujours un plaisir de voir les Simpsons s'amuser avec l'horreur et le fantastique.








Du même réalisateur :