RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3.2
(22 votes)
Bart, Ladj, Thai, Yasmine et Eve se font virer de la boîte dans laquelle ils passaient la veille de Noël à cause de Bart qui est complètement déchiré et super violent quand il a trop bu. Les cinq jeunes ne savent pas trop comment finir leur soirée jusqu'à ce qu'Eve leur propose de passer le reste de la nuit et pourquoi pas plus, dans sa maison de campagne. Là-bas, ils se retrouvent face à des campagnards complètement arriérés qui fleurent bon la congénitalité. Il y a en particulier le grand Joseph aussi con qu'il est fort, gardien de la maison des parents d'Eve, qui se met à suivre les jeunes partout et à devenir de plus en plus louche...



Pas bien original le pitch... C'est vrai, si l'on a vu "Délivrance", "Massacre à la Tronçonneuse","La Colline a des Yeux" ou "Calvaire"... Mais pour les autres c'est un film de "ouf", "complètement guedin". Telles ont été les réactions de la plupart des gens qui sont sortis de l'avant-première. Ca m'a rendu presque triste de voir que ces spectateurs, réceptifs à ce genre de cinema ne connaissent pas les joies d'un bon vrai survival âpre et violent. C'est pas que "Sheitan" soit un mauvais film... Il est même très honnête et respecte ses modèles mais souffre énormément de la comparaison. L'équipe du film issue du collectif artistique "Kourtrajmé" déborde d'énergie et c'est cette dernière qui sauve le film.



La performance des acteurs qui sont tous amateurs est parfois convaincante et souvent maladroite. Mais ils y croient, ça se voit et ça donne une dynamique étonnante au film. La vraie performance, qui est aussi la seule véritable réussite du film, est la prestation de Vincent Cassel qui est méconnaissable et hilarant dans le rôle de la grosse brute sans cervelle qu'est Joseph. Impossible de ne pas rire en voyant un Vincent Cassel dirigé complètement à contre-emploi. Rien que pour cette performance le film mérite d'être vu.



La réalisation est du même calibre que le jeu des acteurs amateurs : énergique mais souvent maladroite. Kim Chapiron veut effrayer, il essaie de poser une atmosphère glauque, il tente des choses, cela se ressent, mais il ne parvient que rarement à être efficace (la scène d'ouverture est impressionnante à cet égard mais n'est pas à l'image du reste du métrage). Kim Chapiron est meilleur dans un autre registre de son film : le comique. Il parvient à faire rire grâce à l'exploitation du contraste qu'il y a entre le jeune de la cité et les gars de la campagne...



Le problème de "Sheitan", c'est qu'il ne va jamais au bout des choses. Le film se veut violent, gore, mais il ne l'est jamais sauf peut-être dans les cinq dernières minutes (qui, soit dit en passant, ne veulent pas dire grand chose) et encore... Le film se veut dérangeant en parlant d'inceste. Mais comme le thème n'est jamais mis en image, cela devient comique de voir à l'écran toutes ces têtes de dégénérés sorties de nulle part. Finalement "Sheitan" est un film sur des gars de la ville qui passent quelques jours à la campagne au milieu de bouseux plus ou moins louches. On rigole bien et arrivé dans les dernières minutes du film on se dit que ça devient intéressant... Mais c'est trop tard, le film est fini.








Du même réalisateur :