RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4
(4 votes)
Lucy, Edmund, Susan et Peter découvrent lors d'une partie de cache-cache un passage vers un autre monde. Ce monde, c'est le monde de Narnia. Ce monde fabuleux serait un véritable paradis si la Sorcière Blanche n'avait pas plongé Narnia dans un hiver quasi éternel. Mais une prophétie dit que quatre enfants aideront Aslan à rompre la malédiction qui s'est abattue voilà plus d'un siècle sur le royaume de Narnia. Lorsque les quatre enfants pénètrent dans le royaume, la lutte est acharnée entre les forces du bien et les forces du mal pour mettre les enfants dans leur camp...



"Le Monde de Narnia" est l'adaptation du livre éponyme de C.S. Lewis, grand classique anglais d'héroic fantasy. L'histoire est un classique du genre et en tant que telle est difficilement critiquable tant elle a instauré nombre de codes et principes de l'héroic fantasy. De toute façon le récit du parcours initiatique des enfants est plutôt sympatique. C'est la mise en image de ce récit qui est loin d'être une réussite. Le pauvre C.S. Lewis se retournerait dans sa tombe en voyant son univers riche et flamboyant retranscrit à l'écran par un monde de carton pate, d'images numériques et de maquillages spéciaux tellement kitsh et ridicules que l'on a par moment l'impression d'être devant un bon vieil épisode de la série "Hercule" ou "Xena la guerrière". C'est bien triste, surtout quand l'on sait que c'est Weta ("Le seigneur des Anneaux") qui s'est chargé de la plupart des effets spéciaux du film.



Heureusement qu'Andrew Adamson (coréalisateur de "Shrek") reste le plus fidèle possible à l'histoire de C.S. Lewis, car c'est ce qui sauve son film. Sa mise en scène n'est jamais originale et est très pauvre en émotion. Jamais on ne s'attache véritablement aux marmots et jamais on n'est pris aux trippes lors des moments de batailles censées être épiques. Le film, dénué d'humour, est souvent drôle malgrè lui, ce qui est mauvais signe. Les maladresses scénaristiques sont nombreuses, ce qui enlève tout véritable enjeu dramatique au film.



Aussi on ne peut s'empêcher de penser au caractère purement mercantile de la réalisation de ce film qui se veut un mélange entre "Harry Potter" et "Le Seigneur des Anneaux". Mais la réussite de ces deux films tient à de véritables envies et choix artistiques qui font défaut au film d'Andrew Adamson.

Titre complet du film :
Le Monde de Narnia chapitre 1 - le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique






Du même réalisateur :