RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.9
(11 votes)
Pour fêter la fin des examens, un groupe d'étudiants se rend sans autorisation à la nouvelle piscine de Prague, vaste complexe avec multiples bassins et tobogans. Tout se déroule pour le mieux jusqu'à ce qu'un mystérieux tueur ne vienne semer la mort et rougir l'eau de la piscine...



"Swimming Pool" est le premier film de Boris Von Sychowski, réalisateur allemand. Sychowski se lance dans le slasher pour teenagers et place ses personnages dans un luxueux décor, celui d'une magnifique piscine, décor apte à multiplier les lieux de l'action (dans l'eau, dans les vestiaires, dans la salle de gym...).

La scène d'intro est assez efficace même si elle rappelle un peu celle de "Scream", les appels téléphoniques en moins. D'ailleurs, la comparaison avec le film de Wes Craven ne s'arrêtera pas là quand on découvrira le look du tueur. Tout de noir vêtu, avec un masque blanc en forme de tête de mort pour le visage. Son arme favorite : la machette! Est-il en plus fan de Jason et des "vendredi 13" ?



Nous faisons ensuite connaissance avec le casting principal du film. Que des beaux gosses et des jolies filles. Le prix du charme revient sans hésiter à Kristen Miller, qu'on a déjà vu dans "Cherry falls" où elle jouait le rôle de Cindy. Kristen joue dans "Swimming Pool" le personnage de Sarah, ravissante blondinette qui sort avec Gregore,le play-boy du groupe. Sarah a une peur phobique de l'eau depuis que son père est mort en tentant de la sauver de la noyade quand elle était encore enfant. Sa copine Carmen remporte quant à elle le prix du sex-appeal, jolie brune au corps incendiaire et aux yeux de braise. Le reste du groupe se compose des amis de Sarah et Gregore. Grâce à une connaissance experte dans l'art d'ouvrir les portes, nos joyeux lurons investissent donc le complexe aquatique de Prague sans y être invités. On assiste alors aux poncifs du genre, avec baignade, blagues foireuses, rencontre rapprochée entre personnes de sexe opposées... Le tout est divertissant et agréable à suivre.



Bien évidemment, le tueur aperçu lors de l'introduction est présent parmi notre petit groupe. Les questions vont alors bon train: fait-il partie de la fine équipe? Est-ce une personne extérieure au groupe? Le réalisateur joue habillement avec ces questions en éloignant certains personnages avant de faire apparaître le tueur. Classique mais malin. Les meurtres sont très peu sanglants mais efficaces, de part le lieu de l'action. Machette qui sort du tube du tobogan alors qu'une jeune fille se précipite dessus jambes écartées, course poursuite dans les vestiaires, et une excellente séquence où trois personnes tentent de s'enfuir dans un conduit d'aération. Pendant leur progression, le tueur enfonce sa machette dans le conduit à multiple reprise et on voit l'instrument mortel surgir devant nos héros, là ou on ne l'attend pas. C'est encore du déjà vu mais c'est plutôt bien fait.



Le but du jeu étant de trouver qui est le tueur, on ne sera pas trop surpris de découvrir son identité, celle-ci n'étant pas très complexe à deviner en fait. En tout cas, "Swimming Pool", même s'il ne réinvente pas le slasher comme l'avait fait "Scream" en 96, est un spectacle distrayant, malgré des situations déjà vu auparavant. Le casting possède un certain charme et les acteurs jouent plutôt bien, sans trop en faire. Quelques scènes efficaces viennent clore l'ensemble. Pour les amateurs de slasher pas trop exigeant, ce film fera l'affaire, mais on aurait aimé qu'il soit un peu plus saignant !








Du même réalisateur :