RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.7
(3 votes)
Un malfrat tente avec son frère de voler l'argent de sa patronne, deux amants sans foi ni loi décident d'arnaquer un petit groupe de bouseux, une bande de gamins découvre les pratiques illégales d'un croquemort.



Enfin, la fameuse collection touche à sa fin. Une collection inachevée qui laisse un goût amer, puisqu'avec quelques efforts supplémentaires, plus d'épisodes voire une intégrale aurait pu être envisagés. Ceci dit ce dernier volume fait plaisir à voir, et aurait fait parti des meilleurs si le second épisode non fantastique n'avait pas fait tâche. On y était presque…



* Des frères très soudés : Un duo dévastateur traverse cet épisode, et on ne sera pas près de l'oublier, ce duo c'est Brad Dourif et Bill Paxton, dans le rôle de deux frères aussi violents que demeurés. Venant de sortir de prison, l'un d'eux se décide à braquer un vendeur de glace et la patronne de son frangin, un débile profond qui ne fait pas grand-chose dans sa vie, forcément.

Autant vous dire qu'il y a pas mal de surprises à découvrir (pourquoi ce marchand de glace reste-t-il constamment dans sa roulotte ?), et que le sketch se termine inévitablement dans un bon bain de sang. Le gore est très présent dans la dernière partie de l'épisode, Paxton et Dourif se donnent à fond dans leurs rôles de grands malades et malgré l'absence totale d'éléments surnaturels, ça marche drôlement bien !! Conclusion macabre forcement, et le récit ponctué de rebondissements finit par achever le spectateur : c'est du très bon et ça fait plaisir.



* Les feux de l'enfer : encore un thriller, pas gore du tout, jamais très violent, et pourtant très réussi ! Sûrement parce qu'il manipule parfaitement le spectateur dans cette machination aussi cruelle qu'inattendue.
Un couple de psychopathes avide d'argent se rend dans un petit bar perdu pour négocier une affaire avec une poignée de curieux. Une histoire troublante tournant autour d'un paquet de pétrole qui coulerait en dessous du cimetière du coin. C'est d'ailleurs ce cimetière qui donne l'impression de débuter sur un véritable E.C Comics dès le début de l'épisode, mais seulement pas de chance, c'est un thriller auquel on a affaire.

Lou Diamond Phillips (héros de "La Bamba") et Priscilla Presley (la femme de Leslie Nielsen dans la série des "Y a-t-il un flic…") incarnent magistralement ce couple d'amants criminels, qui vont finir par se trahir méchamment au fil de l'épisode. C'est maîtrisé, sympathique et ça vaut largement mieux que d'autres thrillers ratés faisant parti de la série des "Contes de la crypte".



Des pompes très funèbres : l'épisode le plus horrifique de ce volume, et sûrement le meilleur. Sorte de version E.C comics des "Goonies", cet épisode a aussi son lot d'horreurs à revendre, et un bon paquet d'humour noir. Une bande de gamins fouineurs et fans de films d'horreur, vont jeter un coup d'œil pour le fun à la morgue du coin. Celle-ci est tenue par un croquemort très particulier, un peu trop jovial et aux méthodes pas vraiment catholiques. Il organise des autopsies à sa façon (il sculpte les visages à coups de massues et se met à danser dans la morgue !!), et semble aussi accélérer la mort de certaines personnes en pratiquant certains assassinats. Maintenant sur le pied de guerre, la bande de mioches intrépides s'arme d'une caméra et va tenter de coincer l'infâme bonhomme.

Toute la recette E.C Comics est là, excepté la chute finale qui semble pratiquement inexistante, mais le plaisir est total. John Glover campe un croquemort hilarant et complètement frappé de la carafe, qui s'éclate joyeusement en organisant meurtres et embaumements très spéciaux. Agrémenté d'un cachet "trash" (l'aspirateur à tripes), l'épisode se focalise cependant un peu trop sur les reportages des jeunes héros, filmant un peu tout et n'importe quoi pour remplir leur enquête. Il sera amusant de constater dans le groupe de lardons la présence du jeune asiatique Key Huy Quan, qu'on a pu voir au côté d'Harrison Ford dans "Indiana Jones et le temple maudit" et dans la bande des "Goonies". Du tout bon pour un excellent segment à ne pas rater.

La collection est à présent terminée, laissant un peu d'amertume sur son passage. Trop d'épisodes manquent encore, et les saisons 6 et 7 sont toujours inédites. La suite s'il vous plait ! La suite…








Du même réalisateur :