RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.8
(48 votes)
Un groupe d'enfants que tout oppose sauf l'amitié se voit confronté à une présence maléfique qui prend la forme d'un effroyable clown, dans une petite ville du Maine. À la suite de la mort troublante du petit frère de l'un d'entre eux, les bambins vont tout mettre en oeuvre pour anéantir "ça". Ils y parviennent. Mais des années plus tard, "ça" est revenu... Le groupe devra se réunir à nouveau pour le combattre !



Stephen King n'a sans nul doute jamais été aussi bien adapté à l'écran et "Ca" figure tout simplement parmi les films d'horreur les plus prenants, les plus formidables que le cinéma ait jamais offert.

Bénéficiant d'acteurs, enfants ou adultes, absolument irréprochables et d'une mise en scène particulièrement soignée, c'est cependant au niveau de l'ambiance que "Ca" s'avère être d'une qualité et d'une force exceptionnelles. Le réalisateur Tommy Lee Wallace a parfaitement su retranscrire le climat tour à tour troublant, fascinant et effrayant qui peuple les romans de l'écrivain. Ainsi, "Ca" se présente comme un gigantesque parcours dans un univers indicible, en fin de compte pas très loin de la réalité, car le film parle avant tout d'une formidable histoire d'amitié, jalonnée de moments terrifiants à l'extrême.



À ce titre, les amateurs de sensations fortes pourront se délecter d'un nombre très élevé de scènes chocs incroyablement efficaces qui se manifestent lors de la présence du clown démoniaque, admirablement interprété par Tim Curry. La silhouette monstrueuse et la voix rauque de ce dernier provoquent à eux seuls des frissons intenses ! Ces scènes sont donc à déconseiller fortement aux personnes impressionnables.



N'oublions pas la bande-son du film (lors du générique de début et dans un grand nombre de passages angoissants) qui renforce l'aspect cauchemardesque voire presque malsain du contenu, sans pour autant négliger d'apporter une petite dose d'humour à certaines séquences déjà très second degré à l'aide d'une musette typique des cirques (cf. les scènes avec Richie et le clown dans une bibliothèque où le deuxième fait éclater des ballons de sang). Une grande réussite, à voir absolument !