RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
John Flynn

Scénariste
Andrew Kevin Walker

Date de sortie
1994

Genre
horreur

Tagline


Cast
Edward Furlong
Frank Langella
T. Ryder Smith
Amy Hargreaves
James Marsh
Victor Ertmanis


Pays
USA

Production


Musique
George S. Clinton

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3.4
(8 votes)
Un jeune adolescent, Michael, trouve dans un magazine Fangoria une pub d'un jeu vidéo interactif : Brainscan. Par curiosité, il appelle et commande le jeu. Quelques jours plus tard, il introduit le premier cd-rom dans son ordinateur et se voit plongé dans un univers qui lui paraît totalement réel. Sa première mission dans ce jeu est de tuer une personne innocente. A sa sortie du jeu, il entend aux infos son crime. Terrorisé, il refuse de continuer le jeu. C'est alors qu'une créature, le Trickster, "sort" du jeu et l'oblige à continuer jusqu'au bout…



Entre fiction et réalité, John Flynn manipule l'esprit dans ce film. Prenant une personne tout à fait normale, un jeune adolescent friand de jeux vidéo à sensations fortes, John Flynn nous balance une histoire assez tirée par les cheveux, il faut le dire, mais assez sympa et originale. Il y introduit une créature pour donner un côté horrifique au film, une bande son assez rock'n roll par moments et voilà, le tour est joué. Nous voilà en face d'un bon petit film mais ouvertement destiné aux ados. Et oui, on peut aimer le film enfant mais trouver ça peu intéressant et ennuyant arrivé à l'âge adulte. Dommage.



Andrew Kevin Walker (scénariste de "8 mm", "Seven", ou "Sleepy Hollow" et éventuellement acteur) nous met, avec ce premier scénario pour un film inspiré par une histoire de Brian Owens (suite à un scénario pour un épisode des "Contes de la Crypte"), en garde contre les jeux vidéo parfois bien trop violents, pouvant déranger notre esprit jusqu'à ce que nous ne puissions plus différencier réalité et fiction. Doué pour faire réfléchir et soulever des débats sur tel ou tel sujet (il suffit de voir "8 mm"), ce scénariste séduit John Flynn qui se lança avec "Brainscan" dans son premier film fantastique. Réalisateur plutôt orienté dans le Thriller, il fait un essai dans le genre Horreur qui s'avère assez bien mais sans plus. Malgré un scénario des plus plaisants, John Flynn n'arrive pas pour autant à marquer notre esprit avec "Brainscan". Les scénarios d'Andrew Kevin Walker prouveront leur efficacité par la suite, avec des réalisateurs plus appropriés pour ce genre tels que Tim Burton et David Fincher. Un message mal utilisé par John Flynn, peut-être, mais aussi un message peu transcendant car les jeunes se réfugient dans leur jeux vidéo plutôt pour échapper à la réalité et non y entrer plus profondément… m'enfin… passons…
Ce thème sera beaucoup mieux utilisé en 1999 dans "ExistenZ" de David Cronenberg.



Le film est tout de même sauvé par la prestation d'Edward Furlong et les effets gores (malheureusement rares).
Assez convaincant dans l'image de l'ado féru prêtant peu attention à ses études, s'abrutissant avec des jeux vidéo (et épiant sa voisine au passage…) Furlong relève un peu le film. Rien à dire de plus, sauf que l'on préfère largement le voir jouer dans "Terminator 2"…
En ce qui concerne les meurtres, John Flynn était bien parti au tout début avec le premier meurtre assez sanglant, filmé en caméra subjective. Mais il ne continuera pas ensuite, nous ne verrons même plus rien du tout, seulement les conséquences. Ce qui est bien dommage car cette idée de subjectivité rendait l'histoire un peu plus attrayante.



Ensuite au niveau de la créature, une sorte de croquemitaine à la Freddy Krueger, mais en dix fois moins bien (si ce n'est plus que dix fois moins) joué par T. Ryder Smith. Plutôt marrante que terrifiante. Elle est plus là pour donner un côté horrifique au film (limite bien sûr) qu'elle n'a de rôle important dans l'histoire, si ce n'est de faire pression sur Michael. Sa présence est inutile...

Côté bande son : musique rock'n roll par moments et le reste du temps, elle se cantonne à un seul thème, une musique qui se répète sans cesse et qui fait furieusement penser au style de la fameuse série "Twin peaks" de David Lynch entre autres.

En bref, un film sympa pour passer un bon moment mais plutôt destiné aux ados ou aux éternels enfants !








Du même réalisateur :