RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Tim Kincaid

Scénariste
Tim Kincaid

Date de sortie
1986

Genre
extraterrestres

Tagline


Cast
Teresa Farley
Lance Lewman
Frances Raines
Natalie O'Connell
Amy Brentano...


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
/

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 2.5
(2 votes)
A Manhattan, plusieurs femmes sont victimes d'un violeur qui les brûle au visage avec de l'acide. Leur point commun est qu'elles sont toutes vierges. Admises au même hôpital, elles vont être soignées par le docteur Gamble Page, qui sera aidé par le détective Dale Andriotti. Le docteur Page aimerait bien trouver l'origine du produit visqueux trouvé sur les jeunes femmes et qui semble ne pas appartenir au monde terrestre...



Amis amateurs de nanar avec un grand "N", bonjour ! Bienvenue dans l'univers de Breeders, 1h15 de femmes nues, de monstre extraterrestre violeur en caoutchoux et de détective abruti, le tout pimenté par un peu de scènes gores. Comment, ma fiche est déjà finie ?

Ce film a fait les délices des téléspectateurs de la défunte LA 5. Il est réalisé par Tim Kincaid qui est plus connu pour ses films pornos gays. Bénéficiant d'un faible budget, Kincaid nous raconte l'histoire d'un extraterrestre venu sur Terre pour se reproduire et qui ne peut choisir ses victimes que parmi des vierges. Sur ce scénario qui tient en une ligne, le réalisateur brode une pseudo intrigue policière et ne perd pas une occassion de dévétir ses actrices !



Les actrices, parlons-en. Elles ont de jolies seins et de jolies fesses. Comment ? Les talents d'actrice ? Euh, question suivante.

Le détective, qui essaye plus de draguer le docteur Page que de mener son enquête, ferait se retourner Sherlock Holmes dans sa tombe. Des dialogues mémorables nous sont proposé, à se tordre de rire, comme lorsqu'il demande à une photographe, dont le modèle s'est fait violer, si le présumé coupable, son styliste, qui avait quitté la photographe pendant la journée, était avec la victime en son absence ! Comment peut-elle le savoir, crétin ! Il est impayable celui là !!!



La meilleure scène du film se situe après une jolie séance de relaxation du modèle pré-cité, en tenue d'Eve (ben oui, pourquoi pas ?). Le styliste arrive à l'improviste et au moment de partir, commence à se tordre de douleur. On aperçoit sous la peau de son ventre une forme bizarre qui bouge et qui se met à percer cette peau dans un flot de sang. Un FX très bien réalisé par Ed French. Ce sera approximativement la seule scène vraiment gore du film. Les attaques de l'extraterrestre sont souvent filmées hors champs, on voit juste les jambes de l'actrice se débattre sur une grosse masse de caoutchoux noir ! On ne verra que peu le visage de l'alien et on devinera aisément le comédien sous le costume.



Le final est à tomber aussi. Les victimes, sous une sorte d'hypnose, rejoignent une sorte de baignoire géante alienesque, dans laquelle elles se mettent nues (encore !!!) et se couvrent le corps d'une sorte de gélatine blanche (bon ca suffit les pervers !). Je vous laisse découvrir la suite. On retiendra aussi le maquillage très sympa d'un bébé alien issu d'une expérience ratée.

Bref, 1h15 de rires, de filles deshabillées, d'acteurs nominés aux Oscars, de caoutchoux noir aux gros yeux brillants, de n'importe quoi... Vous vous demanderez peut-être si vous avez perdu votre temps à la fin de la vision du film ! Un vrai nanar, je vous le disais en intro ! Pour 9,90 euros, pourquoi refuser ?








Du même réalisateur :