RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3.1
(21 votes)
Dans un village éloigné de tout civilisation, une petite communauté vit dans la peur "de ceux dont on ne parle pas". Il s'agirait de créatures qui vivraient dans les bois avoisinant. Un pacte aurait été passé entre ces créatures et les anciens habitants du village. Aucune personne de la communauté ne doit franchir la limite qui borde les bois et les créatures ne vienne pas dans le village. Mais un jeune homme, Lucius Hunt, a décidé d'aller percer le mystère de la forêt...



Bon, je suis allé voir ce film avec des préjugés négatifs, n'ayant rien lu sur la fin mais en ayant entendu dire qu'elle était fort décevante, comme le film lui-même d'ailleurs.

Première erreur : c'est un excellent film ! Franchement chapeau monsieur Shyamalan. Malgré une histoire assez simpliste, ce réalisateur parvient encore à nous surprendre par une direction d'acteur hors pair, des images de toutes beautées, une approche psychologique et émotionnelle des personnages tout simplement grandioses. Le suspense est fort bien mené, certaines scènes de "terreur" comme celle sur la tour de garde, procurent bien des frissons, tout en restant totalement subjectif, comme dans tous les autres films de Shyamalan. Si on entre dans l'histoire, on la savoure de bout en bout et on y prend vraiment du plaisir !

Les acteurs, parlons-en ! D'abord, une révélation : celle de Bryce Dallas Howard, ravissante jeune femme, jouant le rôle de la fille cadette aveugle de William Hurt, qui est amoureuse de Lucius Hunt. Des talents d'actrices indéniables, surtout dans les scènes intimistes et romantiques, où elle parvient vraiment à toucher le coeur du spectateur. Comme celui de Lucius justement, interprété par le talentueux Joaquin Phoenix, parfait dans le rôle lui aussi. La plus belle séquence du film restera celle où nos deux amoureux se dévoileront leurs sentiments respectifs ! Avec l'apport de la musique et les splendides images, une très très jolie scène ! Retenons aussi le rôle d'Adrien Brody, incarnant le "fou du village". On peut parler de performance d'acteur quand à son interprétation qui nous laisse pantois à de maintes reprises. POur faire simple, tout le casting est irréprochable !

En fait, Le Village est un authentique drame doublé d'un thriller fantastique et d'une belle histoire d'amour. Mais ce n'est en rien un film d'horreur ou d'épouvante comme peut le laisser suggérer la bande-annonce. C'est également une belle dénonciation de la violence des villes, par rapport au calme de la vie campagnarde. On peut donc comprendre la petite déception des gens qui ont cru assister à un film de terreur pur alors que le film est tout autre chose justement. Néanmoins, Shyamalan nous a concocté quelques séquences haute en intensité.

Comme dans tous films de Shyamalan, le spectateur attend "LA" révélation, "LE" retournement de situation qui fait la magie de ses films. Même si elle est assez prévisible ici, même si "on s'en doute un peu", tout est tellement bien amené qu'on laisse de côté cette petite faiblesse de ne pas avoir été aussi surpris qu'on s'y attendait. Et il y a tellement bien d'autres idées à retenir du film...

Bref, une très agréable surprise que Le Village, que je classerai comme le meilleur film de Shyamalan, car il révèle vraiment une parfaite maîtrise de la réalisation. De plus, le pari était plus difficile sur ce film, de par la quantité de personnages "principaux". Et aucun n'a été traité en deça des autres. Tous ont un intérêt dans l'histoire et ne sont pas là pour faire de la figuration.

Un film qui aurait pu être tiré d'un livre de conte, de par son ambiance, ses merveilleux et terrifiants décors, les mystères qui entourent les bois, ses personnages. Un BEAU film !

Comme d'habitude, Shyamalan fait une apparition dans son film.

Bryce Dallas Howard n'a même pas passé d'audition car le réalisateur avait été totalement subjugé en la voyant dans une pièce de Shakespeare. Bryce est la fille de Ron Howard, réalisateur d'Apollo 13 et de Cocoon entre autres...






LUMIèRE SUR