RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 5
(14 votes)
Jane Chase, jeune étudiante en zoologie, a trouvé un job pour l'été chez le Docteur Steven Phillip, célèbre anthropologue. Elle est reçue par Link, le maître d'hôtel, qui n'est autre qu'un chimpanzé. Dans la maison, deux autres pensionnaires : Vaudoo, une femelle chimpanzé et son fils Imp, un bébé attendrissant et affectueux. Après une conversation téléphonique, le Docteur Phillip décide de se débarasser du vieux singe Link, malheureusement pour lui, le primate a tout entendu et à décider de ne pas se laisser faire.



Je me souviens d'avoir vu ce film il y a une dizaine d'années et que je l'avais très apprécié donc motivation de plus pour me le procurer en DVD. Et là, une grosse, que dis je, une ENORME déception. Le film de Richard Franklin (auteur de Patrick et de Psychose 2) ne fait nullement peur à aucun moment et est long à se mettre en route. On s'ennuie ferme. Le film décolle véritablemet qu'au bout de quarante cinq minutes, quand le singe décide de péter les plombs, le primate se la joue à la Jason et commence à éliminer les habitants de la maison (qui ne sont que deux, heureusement que des personnes extérieures vont arriver, ouf) isolée au bord de la mer(très beau paysage). Le souci est qu'on n'assiste pas aux meurtres et qu'ils ne sont même pas suggérés. On retrouve les victimes éparpillés dans le décor sans savoir comment ils sont morts. Dommage.
Les seuls intêrets du film proviennent du jeu d'acteur et de cirque du singe dénommé Link, celui-ci fume le cigare, s'habille, joue les majordomes et même le voyeur dans une scéne de douche troublante avec la belle Elisabeth Shue, toute jeune, dont on peut admirer l'anatomie (la meilleure scène naturellement) et la musique du regretté Jerry Goldsmith qui colle très bien au film.
Malheureusement la fin est très prévisible et très moralisatrice: "on ne joue pas avec le feu".
Mais grâce à ce film, j'ai découvert qu'avec le temps les goûts changent.

- Prix spécial du jury du festival d'Avoriaz en 1986.






Du même réalisateur :