RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.9
(20 votes)
1944. Les Nazis se lancent dans le domaine des forces occultes pour tenter de vaincre leurs ennemis. Aidés par Gregory Raspoutine, un expert en sciences occultes, par sa fiancée Ilsa et par Kroenen, un guerrier ninja expert dans l'art de tuer, ils vont tenter d'ouvrir un portail donnant sur le monde des Ténèbres, pour libérer les Grands Anciens afin de répandre la destruction sur le monde. Les alliés vont réussir à déjouer leurs plans. Mais une petite créature est parvenue à traverser le portail et à venir sur Terre. Un petit démon rouge qui a son bras droit en pierre. Recueilli par le professeur Broom, le petit démon est baptisé Hellboy. De nos jours. Hellboy a grandi et il est à la solde du FBI pour combattre les forces des ténèbres, aidé par une autre créature étrange, Abe Sapiens, homme poisson dont la science est infinie. Hellboy est également amoureux d'une jeune femme, Liz Sherman, qui possède des dons de pyrokinésie assez impressionnants. Mais Liz ne fait plus partie de l'équipe et vit dans un hôpital. Le professeur Broom, qui est mourant, choisit un jeune agent du FBI, John Myers, afin de seconder Hellboy. Bientôt, une mission attend nos héros. Dans un musée, une créature démoniaque, un chien de l'enfer, sévit et à déjà tué plusieurs agents de sécurité. Qui a bien pu faire venir sur Terre ce chien démon ? Les anciens ennemis seraient-ils de retour ? La lutte contre le pouvoir des Ténèbres ne sera pas de tout repos pour Hellboy et ses compagnons...



Bravo à Guillermo del Toro ! Il a, comme Sam Raimi, réussi une excellente adaptation d'une bande-dessinée sur grand écran ! "Hellboy" est un très bon film, bénéficiant d'effets spéciaux de très bonne qualité, d'une bonne dose d'action, d'humour, de sentiments. Car comme pour "Spiderman", Del Toro ne sacrifie pas son film à l'action pure et dure. Il prend le temps de décrire ses personnages, tisse une histoire d'amour romantique entre Hellboy et Liz, crée des liens étroits entre le professeur Broom et Hellboy, ce qui nous vaudra une séquence chargée en émotion lorsque Hellboy assistera à l'enterrement de son "père".



L'humour est également très présent avec Hellboy qui parsème le film de répliques très drôles. On croirait entendre Bruce Willis dans son rôle de John McClane.

Les deux premières scènes sont très réussies. L'introduction en 1944 avec l'ouverture du portail est très impressionnante et nous présente les principaux méchants du film. Raspoutine et sa compagne Ilsa, mais surtout Kroenen, méchant qui rentre d'entrée dans le Top 10 des meilleurs vilains du cinéma ! Guerrier Ninja robotisé, Kroenen est une véritable machine à tuer (le tueur n°1 d'Hitler nous dit le film), expert dans le maniement de poignard ultra tranchant. Il dispose d'un réel charisme et on n'oubliera pas de sitôt sa silhouette !



La séquence suivante nous plonge dans la tradition du film d'aventure. On pourrait presque penser que Lara Croft va débarquer dans ce magnifique paysage neigeux.

Puis on se retrouve à notre époque, à New York et on découvre ce qu'il est advenu de Hellboy. Commence alors de savoureuses scènes d'action, fort bien réalisées.

L'acteur Ron Perlman, tout comme Tobey Maguire, EST Hellboy. Son physique, son visage, c'est l'incarnation parfaite du personnage. Le maquillage est extraordinaire et on croit sans effort à l'existence de ce démon qui se lime les cornes afin de faire oublier sa nature démoniaque. Les séquences d'émotions lui vont également à ravir et il donne à son personnage des expressions de tristesse qui nous feraient presque verser des larmes.



Le look de Abe Sapiens est lui aussi impressionnant.
Seule Salma Blair est en dessous des autres. Elle semble effacée et ne parvient guère à émouvoir, tant son visage est vide d'expression. Dommage.
Comme je vous le disais plus haut, "Hellboy" n'est pas un sommet du film d'action. Sa deuxième partie ralentit le rythme et l'action s'amoindrit au fur et à mesure que l'histoire progresse. Personnellement, cela ne m'a pas du tout dérangé, je ne me suis jamais ennuyé à la vision du film.

Bref, si vous aimez l'aventure, le fantastique, la BD, l'humour, l'action, les personnages haut en couleurs, les monstres et les méchants bien méchants et que vous avez aimé "Spiderman 2", "Hellboy" devrait vous convaincre sans aucun soucis. Une très bonne surprise et un divertissement de grande qualité !

"Hellboy 2" est prévu pour 2006, toujours réalisé par Guillermo del Toro.






LUMIèRE SUR