RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.9
(10 votes)
Un jeune garçon grimpe dans la cabane de l'arbre de son jardin quand soudain, ce qui semble être la foudre, s'abat sur lui : le cauchemar de Glen (non non, pas le rejeton de Chucky) qui se réveille en sursaut dans son lit, réveillé par des bruits de tronçonneuses. Il se rend compte qu'au même moment, une entreprise est occupée à déblayer les restes de l'arbre du jardin foudroyé par une météorite, et reboucher le trou béant. Glen, accompagné de son meilleur ami Terry, récupère la météorite et décide de creuser à nouveau dans l'espoir d'en découvrir d'autres. Mais ses parents, qui doivent partir pour 3 jours, exigent qu'il rebouche la crevasse pendant leur absence. Le soir venu, tandis que la sœur de Glen reçoit ses ami(e)s en bas dans le salon, celui-ci s'enferme dans sa chambre avec Terry et parvient à briser la météorite. Ils ignorent à ce moment précis qu'ils viennent d'ouvrir les portes du mal, peuplées de forces démoniaques…



Inutile de perdre du temps et de se voiler la face : voici un film qui entre directement dans mon Top 10 des plus grands nanars qu'il m'a été donné de voir.
Un scénario consternant, des images de synthèse mal faites et omniprésentes dans la deuxième moitié du film (la 1ère moitié il ne se passe rien, vous pouvez donc vaquer à d'autres occupations). Les rares créatures sont grotesques et sentent bon le plastique. En tout et pour tout, deux trois scènes sympas (les parents/démons, le zombie dans le mur, le monstre final…).
Et je vous fais grâce de l'accroche marketing, sensée nous effrayer, et qui nous promet de longues nuits sans sommeil !
Notons toutefois la performance sympathique du jeune Stephen Dorff (alors âgé de 13 ans au moment de ce méfait), qui deviendra l'acteur que l'on connaît ("Blade", "Terreur.com" entre autres…).
Cet ersatz de film n'est pas destiné aux adultes, encore moins aux ados, mais alors ?
Un début de réponse peut-être : ma petite nièce de 3 ans qui passait à ce moment là, s'est mise à sauter de joie devant les créatures, m'implorant de lui acheter "les poupées de la Tv". C'est dire l'impact que ce film aura sur vous…

En 1988, Christa Denton et Stephen Dorff ont tous deux été nommés aux Young Artists Awards pour leurs rôles respectifs dans la catégorie meilleurs jeunes acteurs et actrices dans un film d'horreur. Seule Christa Denton a obtenu la récompense (le jury avait bu ?!)