RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.5
(6 votes)
Les habitants de la paisible bourgade de Peebles Court deviennent les cobayes d'un scientifique qui les utilise pour tester son nouveau produit miracle. Ayant des effets bénéfiques au départ, les effets secondaires sont malheureusement plutôt catastrophiques. Après une phase d'hallucinations intenses, le produit provoque des ravages insoupçonnés : cordes vocales qui étouffent son propriétaire, placenta qui mange le foetus d'une femme enceinte, corps qui fondent, explosion du pénis...La police enquête et tente de percer ce mystère...



Body Melt se range dans la catégorie "film trash et gore". Des scènes gores originales en plus, et bien trouvées, servi par de bons effets spéciaux. Mais la sauce ne prend pas. On s'ennuie. Car la trame principale de l'histoire, l'enquête de police, ne parvient guère à tenir en haleine. On suit les deux policiers qui vont et viennent sans qu'on y trouve le moindre intérêt. Les effets dévastateurs du produit miracle viennent heureusement secouer la baisse de rythme qui parcoure le film, comme la scène du placenta cannibale qui est excellente ! De plus, des sous-intrigues viennent compliquer l'histoire. Certes, la séquence des deux jeunes qui tombent sur une famille de "redneck" bien barge est plutôt savoureuse. Mais ca ne suffit pas. Alors on attend une nouvelle séquence gore et on se retrouve à faire "avance rapide" parce que ça devient long. Bref, un premier film avec des idées originales mais une réalisation pas assez "fun" comme le laissaient prévoir les images et sa réputation de film "plus gore que Braindead".








Du même réalisateur :

LUMIèRE SUR