RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.6
(5 votes)
Traumatisée par la mort de ses parents dans un tragique accident de voiture, Diana Colins mène des études à la faculté. Alors qu'elle essaye tant bien que mal de concilier ses études et sa vie amoureuse, le professeur Barash lui demande de venir l'aider au musée où il a reçu des colis venant de Perse. Parmi eux, Diana trouve une opale qu'elle frotte, sans se douter qu'elle vient de permettre au Djinn, une antique entité diabolique, de revenir à la vie.



Le retour du célèbre Djinn, dont le premier volet s'est fait sous le patronage de Wes Craven. Cela fait déjà quelques temps que le père de Freddy n'a plus rien à voir avec cette créature malfaisante, dont les actes ne sont pas sans rappeler le tueur de Elm Street. Comme dans la série des "Nightmare on Elm Street ", on se retrouve dans un quasi remake des premiers films. Forcément, pour un produit destiné à la vidéo, Andrew Divoff laisse sa place de Djinn. Exit, le côté mystérieux et bestial que l'acteur a su insuffler à son rôle. Tout laisse craindre le pire, mais en fait, aidé par le bon choix d'A.J Cook dans le rôle de l'héroïne, des meurtres bien troussés (même si le manque de budget peut se faire sentir par moments) comme cette femme recrâchant ses intestins (le scénariste aurait-il eu un certain "Frayeurs " en tête en écrivant son histoire ?) et une pointe d'érotisme rappelant les productions eighties, WISHMASTER 3 se trouve être une honnête série B. Bonne idée aussi de lier le mythe des Djinn et la mythologie grecque.
Quelques éléments de pure fantaisie viennent donner une touche moins sérieuse néanmoins. Lorsque l'héroïne décide lors d'un vœu de faire intervenir à ses côtés l'archange Gabriel (muni d'une épée en toc !), le sourire s'esquisse sur mes lèvres, me faisant craindre le pire du pire (les épisodes 4 et 5 des Freddy me revenant en mémoire). C'est donc sur le fil du rasoir que se poursuit la lutte de Diana Colins contre le Djinn, évitant l'écueil du ridicule de justesse. Bien sûr, le trauma d'origine (cf. la mort de ses parents) sera finalement vaincu. Sans surprise. La morale est sauve. Qu'importe les fautes de goûts, voir les vœux se retourner contre les personnes constitue un spectacle toujours aussi divertissant. Si vous avez un vœu à faire, je vous conseille de faire celui de voir ce WISHMASTER 3.

A.J Cook se fait une spécialité des films d'horreur ("Destination Finale 2", "Ripper : Letters from Hell")
Jason Connery est le fils de Sean Connery
Chris Angel persiste et signe dans la série en réalisant "Wishmaster 4"






Du même réalisateur :