RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Abel Ferrara

Scénariste
Abel Ferrara

Date de sortie
1979

Genre
tueurs fous

Tagline


Cast
Jimmy Laine
Carolyne Marz
Baiby Day
Harry Schultz
Bob de Frank


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Joseph Delia

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3.7
(8 votes)
Reno, artiste peintre new-yorkais dans le besoin, accumule les dettes.La vie urbaine et l'obligation de se battre au jour le jour pour survivre, lui deviennent insupportable. De plus, les conflits se multiplient envers ceux qui l'entourent. Dès lors, tout va dégénérer et sa raison basculer. Armé d'une perçeuse électrique, il va provoquer un véritable carnage...



Cinéaste surdoué du cinéma indépendant américain, cocaïnomane, alcoolique, tournant film sur film, Abel Ferrara ne vit et n'existe qu'au rythme de ses personnages dérangeants. Driller Killer ne déroge pas à la règle: second long métrage du cinéaste, c'est avant tout un exercice de style qu'il nous propose. Inutile donc de chercher un quelconque propos personnel de sa part.



Le film parait avoir vieilli. On peut lui reprocher entre autres la facilité à expliquer par exemple l'identité des victimes, le pourquoi d'une telle sauvagerie: les clochards (la peur lui même de se retrouver à la rue en cas d'échec artistique), les jeunes désoeuvrés ( en référence au groupe punk qui perturbe musicalement son quotidien).
On regrette aussi la longue mise en place de l'histoire avant le chaos final.



La distribution présente des acteurs en manque d'inspiration et maladroits mis à part Abel Ferrara, crédible de bout en bout. Les scènes gores sont réussies , violentes et esthétiques, mais par trop répétitives.
En 1979 le film fit evidemment sensation, et bon nombre de personnes ont cru bon de faire un parrallèle avec Texas Chainsaw massacre (le film fut rebaptisé par certains: Massacre à la perçeuse). Mais la comparaison devait s'arreter à l'ambiance dudit film : une ambiance glauque, malsaine, superbement mise en scène et photographiée.
Reste la vision du mal-être d'un artiste, acculé, qui sombre dans une folie meurtrière: solution extrême qui, fort heureusement, n'inspire nullement la majorité des intermittents...



L'acteur Jimmy Laine (pseudonyme), n'est autre qu'Abel Ferrara.

Abel Ferrara a réalisé entre autres 2 épisodes de Miami Vice, ainsi que le clip "California" de Mylène Farmer.

Driller Killer a fait partie des vidéo Nasties, une liste de métrages totalement interdits en Grande Bretagne durant 20 ans.

Le film reste interdit au moins de 16 ans.






Du même réalisateur :

ANGE DE LA VENGEANCE - L