RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION
JEUX (VIDEOS, DE SOCIETE...)



Réalisation
Rod Hardy

Scénariste
John Pinkney

Date de sortie
1979

Genre
vampires

Tagline


Cast
Chantal Contouri
David Hemmings
Henry Silva
Sgirley Cameron
Max Phipps...


Pays
Australie

Production


Musique
Brian May

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3.5
(2 votes)
Kate Davis est enlevée puis séquestrée par les membres d'une organisation obscure qui voit en elle la descendante directe de la Comtesse Bathory, qui ne serait autre que la MERE de cette secte présente de par le Monde. Ces adeptes, convaincus des pouvoirs thérapeutiques du sang, utilisent tous les moyens afin d'en faire une des leurs: drogues, lavage de cerveau... Persécutée tant physiquement que psychologiquement (méthode bien connue des sectes, hélas toujours d'actualité), Kate va tenter d'échapper à son destin filial ainsi qu'à ses bourreaux...



Soif de sang revisite le mythe du vampirisme, en ôtant tous clichés des buveurs de sang: ils n'ont pas de pouvoirs surnaturels, aucune crainte de la lumière du jour et pas de crocs (l'affiche induit en erreur, ils portent parfois des crocs mais pour une raison bien particulière). Ils vivent en communauté et utilisent leurs victimes pour de "veines" transfusions afin d'assouvir ce qu'ils considèrent comme vitale et mentale: leur supériorité raciale.
Le scénario joue donc sur un registre réaliste, ce qui accentue sa force psychologique. Le suspense est présent de bout en bout et nous tient véritablement en haleine.
L'héroïne (Chantal Contouri est épatante) en passe de devenir vampire, succombera t-elle à l'appel du sang? Le thème de l'addiction devient donc une évidence. Qui dit addiction entraîne au pire,soit le malaise permanent du manque, soit le sevrage en heureux dénouement. Idée géniale donc, qui dénouera le lien final du film.
La réalisation, très stylisée, renforce l'impression de froideur et de malaise par ses plans parfois très cliniques.
Je ne peux m'empêcher de penser que le scénario méritait toutefois plus de profondeur, tant l'idée de départ était propice à beaucoup plus de machiavélisme. Et c'est quasiment mon seul petit regret propre au film.
Néanmoins la réalisation est superbe et l'interprétation de haut niveau.

C'est donc une réelle bonne surprise que ce petit film croustillant à grignoter sans modération...

Ce film a obtenu le prix des meilleurs effets spéciaux au Festival de Sitges en 1979 (Chris Murray & Conrad Rothman) ainsi que le prix du meilleur film d'horreur au festival du film Asiatique de la même année.

Le film a été principalement tourné en Australie à Melbourne.

David Hemmings: Brillantissime acteur britannique paré d'une carrière remarquable, jugez plutôt parmi cette selection de films sélective:

- Blow up (Antonioni VO 1966)
- Eye of the devil
- Barbarella
- Deep red
- les frissons de l'angoisse
Et plus récemment: Gladiator, Spy game, The league of extraordinary gentlemen, Gangs of New-york.

Henry Silva: Interprète hétéroclite possédant une "vraie gueule" comme on dit au cinéma.

- Un crime dans la tête (avec Sinatra, excusez du peu)
- Le professionnel
- Le marginal






Du même réalisateur :