RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Roger Corman

Scénariste
Robert Dillon & Ray Russell

Date de sortie
1963

Genre
savants fous

Tagline


Cast
Ray Milland
Diana Van Der Vlis
Harold Stone
John Hoyt...


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Les Baxter

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3.5
(2 votes)
Le docteur James Xavier travaille sur un sujet qui lui tient à coeur : l'Homme est limité dans sa vision par la capacité des yeux à voir ce qui les entoure. Il met donc au point un sérum pouvant décupler la capacité de vision de l'oeil humain. Afin de continuer à recevoir des subventions, il montre ses travaux au docteur Diane Fairfax. Son cobaye, un petit singe à qui il administre des gouttes de son sérum "X", semble arriver à voir à travers plusieurs panneaux de bois de couleurs différentes. Avec l'aide de son ami le docteur Brandt, Xavier décide d'expérimenter son sérum sur lui-même. Les résultats sont extraordinaires : Xavier parvient à voir à travers les vêtements ou à travers une feuille de papier. Il se rend compte que les effets des gouttes sont cumulatifs et qu'il parvient à voir de plus en plus profondément à travers la matière, ce qui lui permet d'opérer une petite fille en toute sécurité alors que son chirurgien s'était trompé de diagnostic. Mais la fondation ne veut plus payer ses recherches. Lors d'une dispute, il fait tomber accidentellement le docteur Brandt par une fenêtre. Xavier est obligé de s'enfuir...



Un très bon film de Roger Corman, dominé par l"excellente interprétation de Ray Milland qui confère une véritable profondeur à son personnage. Les visions du docteur Xavier sont au début assez psychédéliques et on se croirait dans un trip hallucinatoire. Certaines scènes sont très comiques, comme lorsque Xavier se rend compte qu'il voit les jeunes femmes d'une soirée dans leur plus simple appareil grâce à son sérum. Mais ce qui semblait un don au départ va vite se transformer en malédiction. Mais tel un drogué, Xavier ne peut se résoudre à arrêter ses expériences et il continuera à s'injecter des gouttes sans se soucier de son état de santé. Le film est très original dans son traitement car on aurait pu croire que la majeure partie du métrage se déroulerait dans un laboratoire. Mais Corman nous emmène dans des décors étonnant, comme celui d'une fête foraine, d'un désert ou encore d'un grand casino où on voit Ray Milland déambuler en portant de grosses lunettes noires. Le final est assez étonnant lui aussi car totalement inattendu et ouvre une autre porte sur la portée des expériences de Xavier, qui atteignent une dimension mystique cette fois-ci. Un film de science-fiction fort intéressant donc, malgré son faible budget mais qui dispose de très bonnes idées pour divertir et retenir l'attention du spectateur pendant 1h20.