RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Marcel Cravenne

Scénariste
Gaston Leroux

Date de sortie
1975

Genre
savants fous

Tagline


Cast
Jean Paul Zenacker
Ludwig Gaum
Yolande Folliot
Edith Scob
Dominique Leverd
Georges Wod


Pays
France

Production


Musique
/

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 6
(2 votes)
Bénédicte Masson, relieur et poète, n'est pas gâté par la nature, il est bossu et très laid. Nous sommes en 1920 à Paris dans l'atelier de Bénédicte. Ce dernier rêve alors de la splendide Christine, sa voisine d'en face. Seulement son physique ne lui permet aucun espoir, même s'il a une belle âme de poète. Mais un jour, il est interpelé par Christine qui lui confie que le Marquis de Coulteray, dont la femme est atteinte d'un étrange mal et qui a embauché Christine, lui fait des avances. Seule la présence de Bénédicte pourrait la rassurer. Ce dernier accepte sans hésitation, car se savoir en compagnie de la belle Christine est une situation qu'il convoite depuis longtemps. Mais alors que nos jeunes amis se retrouvent chez le Marquis, sa femme leur fait part d'une étrange obsession. Ainsi, c'est en désignant les différents portraits des ancêtres du Marquis que cette dernière leur fait remarquer l'étrange ressemblance entre ceux-ci et le Marquis lui-même, qu'elle accuse d'être un vampire. Bénédicte et Christine restent sceptiques; cependant leur aventure commune les lie étroitement même si Christine est fiancée au docteur Jacques Quantin. Ce dernier se livre d'ailleurs à d'étranges expériences, dont Bénédicte a semble-t-il découvert le secret. En effet, un jeune homme d'une étrange beauté, fruit de son travail, partage la chambre de Christine...



Basé sur l'oeuvre de Gaston Leroux, la Poupée Sanglante et La Machine à Assasiner, ce téléfilm en 6 épisodes dégage une ambiance fort peu commune. Les acteurs sont plus que splendides et possèdent un charisme théatral incroyable. La trame est parfaite et se laisse suivre sans aucun problême. Il en résulte une atmosphère hors du commun. Cette originalité, malgré qu'elle gravite autour d'un mythe de Frankenstein surexploité, hisse ce téléfilm au dessus de tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. Un must made in France !!!!








Du même réalisateur :