RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Bruno Mattei

Scénariste
Claudio Fragasso

Date de sortie
1981

Genre
cannibales

Tagline


Cast
Margrit Evelyn Newton
Franco Giraldi
Selan Karay ...


Pays
Italie

Production


Musique
Les Goblins

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 2.1
(8 votes)
Un groupe de savants tente de mettre au point un antidote permettant de rendre la mort plus douce, malheureusement l'opération "sweet death" tourne mal lorsque l'un d'entre eux se fait mordre par un rat zombifié par des émanations de gaz imprévues. C'est alors que la contamination gagne la centrale de recherches pour transformer ses occupants en zombies assoiffés de sang qui vont perpétrer leurs crimes et le virus qui les a transformés ainsi dans une île entière. Un groupe d'intervention armé est envoyé aussitôt et va tenter de mettre fin à ce carnage sanguinolent....



Hum... on prend tout depuis le début, des acteurs dignes de figurants dans "La croisière s'amuse" tentent de nous montrer qu'ils bossent dur en regardant des loupiotes, piquées directement du tableau de contrôle du vaisseau de "X-OR", et là... houps! Un rat zombie se fait la dent sur un pauvre scientifique que son collègue va laisser crever en le regardant béhatement pendant 5 longues minutes au moins. Peu de temps après on se retrouve dans un épisode de "Chips", où des terroristes se font zigouiller par des gars déguisés en agents d'entretien. Ces derniers manient d'ailleurs le M-16 comme des gosses qui jouent aux cow-boys et aux indiens!!! Et puis pouf! Ils atterrissent dans une île à se taper un reportage d'"Arte" sur les cannibales en direct live!!! Si ça c'est pas du cinéma!!!



Plus sérieusement, Bruno Mattéi et son compère du Z Claudio Fragasso revisitent à leur manière La Nuit des mort-vivants où encore Zombie; c'est dingue comme le monde est petit car ces films sont tous deux de Roméro. Eh oui! Ils ont piqué toutes ses idées, du gosse qui bouffe ses parents au gars qui se fait bouffer dans l'ascenseur en passant par le chat qui sort du ventre d'une petite vieille. Le scénario est un mix de Zombie de Roméro et de ... Zombie de Fulci!!! Ah mais quelle surprise! Et quel talent! Même pas capables de faire la musique, ils piquent celle des Goblins (dans le Zombie de Roméro) et l'utilisent à très très mauvais escient! Là où cette musique trouve son charme dans Zombie, ici elle ne réhausse pas la sauce, contrairement à ce qu'aurait certainement espéré Bruno Mattéi.



Bref, plagiat, nanar, débilité, amateurisme... Du Z en puissance!!!

Bruno Mattéi a réalisé ce film sous le pseudo de "Vincent Dawn"