RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3.5
(17 votes)
Graham Hess a quitté la charge de pasteur après la mort de sa femme. Il s'est retiré dans une ferme où il s'occupe de ses deux enfants. Son jeune frère Merill, ex-champion de base-ball, est venu vivre avec lui pour l'aider. Un matin, la famille découvre stupéfaite dans ses champs de gigantesques signes et cercles étranges. Qui peut donc être à l'origine de ces cercles ? Des extra-terrestres ? Un signe de Dieu ? Des humains ? Graham va s'efforcer de percer ce mystère...



Avec "Signes", Shyamalan prouve qu'en partant d'une histoire simple, il arrive à broder tout autour une intrigue assez complexe et prenante, qui alterne moments d'humours suivis d'effroi juste après. La réalisation classique et la musique d'Howard s'inscrivent directement dans la filiation d'Hitchcock. Un pur délice.
Mel Gibson est plus touchant que jamais, représentant l'homme à la recherche de sa foi. Mais, plutôt que d'imposer une religion particulière, Shyamalan préfère parler de spiritualité en général. Et force est de reconnaître sa sincérité et de faire croire à l'incroyable. Seule, sa fin, complètement inepte et idiote empêche "Signes" de s'inscrire au panthéon des classiques du genre.

Les cercles étranges dans les champs constituent un véritable mystère non encore élucidé.