RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.5
(24 votes)
En 2054, le crime a pratiquement disparu à Washington. En effet, le ministère de la justice dispose de trois extra-lucides, deux jumeaux et une femme, Agatha, qui prévoient les futurs crimes en envoyant des images à un service d'intervention spécialisé, nommé la Précrime, et dirigé par John Anderson. Une fois les images analysées, John et son équipe n'ont plus qu'à arrêter le futur criminel avant qu'il ne commette son méfait. Tout semble parfaitement rôdé jusqu'au jour où l'image envoyée est celle de John, qui se voit abattre un parfait inconnu... Il dispose de 36h pour échapper à sa propre équipe, découvrir qui est sa victime, et s'aider des visions de la plus doué des extra-lucides, Agatha, pour tenter de prouver son innocence...



Un excellent thriller futuriste mis en scène par le talentueux Steven Spielberg. 2h20 de métrage que l'on suit avec intêret, ébloui par les effets-spéciaux et tenu en haleine par un suspense sans faille. Tom Cruise est excellent dans ce rôle. La vision futuriste de la Terre est particulièrement bien rendue. Le scénario est un brin compliqué, normal quand on sait que l'histoire provient d'une nouvelle de Philip K. Dick. Le film est beaucoup mieux rythmé que AI, le précédent Spielberg, et on attend avec impatience son prochain film.

C'est Tom Cruise lui-même qui suggéra à Spielberg l'histoire de Minority Report, Cruise ayant découvert la nouvelle de Philip K. Dick.

On remarque de nombreux clins d'oeil à l'univers de Stanley Kubrick dans ce film, hommage rendu au cinéaste par Spielberg et en particulier à Orange Mécanique. En effet, le personnage de Max Von Siedow s'appelle Burgess, comme l'auteur du roman de Clockwork Orange, et la scène où Cruise se fait opérer des yeux avec les écarte-paupières rappelle la scène où Alex était forcé de regarder des films violents avec ce même type d'appareillage.