RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4.3
(7 votes)
Francesco reste inconsolable suite à la mort d'Anna, sa fiancée. Plutôt que de la voir rongée par les vers, il décide de voler son cadavre. Connaissant la taxidermie, il décide d'embaumer sa dulcinée afin de la garder pour toujours à ses côtés. Aidé par Iris, sa gouvernante, qui aimerait bien s'approprier ce célibataire ainsi que sa fortune, Francesco invite des jeunes filles chez lui. Mais quand elles découvrent son terrible secret, Francesco, sous l'influence d'Iris, les tue. Iris se charge de faire disparaître les cadavres...



Une belle histoire d'amour fou, mais aux scènes d'horreur très réalistes et dérangeantes. Joe d'Amato n'est pas un tendre et il n'hésite pas à tout montrer au public. La séquence d'embaumement est assez insoutenable, poumons, foie, intestins étant sortis du corps d'Anna de facon très réaliste, le pire arrivant quand Francesco, ayant enlevé le coeur du corps de sa dulcinée, se met a mordre dedans comme preuve de son amour total envers elle. D'autres scènes marqueront l'esprit des spectateurs comme celle où l'abominable Iris démembre le corps d'une jeune victime au hachoir. Mais le point fort du film est que le spectateur arrive à pardonner à Francesco ses agissements tellement celui-ci semble traumatisé par la mort d'Anna. L'acteur le rend particulièrement émouvant et on comprend que ce n'est pas un tueur à la Jason Voorhees. Son traumatisme le rend aveugle et il ne réalise pas toutes les horreurs qu'il commet avec sa gouvernante. Les relations ambigues entre ces deux personnages et le rythme plutôt lent ajoutent encore au caractère malsain et dérangeant de ce poème d'amour et de mort. Une oeuvre forte, et différente de la production italienne habituelle. A noter que ce n'est pas un film nécrophile, Francesco ne faisant jamais l'amour au cadavre de sa fiancée...

Blue Holocaust se fait aussi appeler Beyond the Darkness






Du même réalisateur :