RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION
JEUX (VIDEOS, DE SOCIETE...)



Réalisation
Peter Jackson

Scénariste
Peter Jackson & Stephen Sinclair

Date de sortie
1992

Genre
barbaque et tripailles

Tagline


Cast
Timothy Bales
Diana Penalver
Elizabeth Moody...


Pays
Nouvelle-Zélande

Production


Musique
Peter Dasent

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 5.6
(48 votes)
Lionel Cosgrove, jeune homme charmant mais timide et complexé, flanqué d'une mère envahissante, connaît enfin le grand amour à l'âge de vingt-cinq ans. Ce n'est pas du goût de sa mère qui observe ses rendez-vous amoureux au zoo. C'est en voulant séparer les amants que la mère s'approche dangereusement d'une cage où un étrange petit animal, l'effroyable rat-singe de Sumatra, la mord sauvagement. Le coup de dents de la bête va transformer progressivement Mme Cosgrove en monstre cannibale hystérique. L'épidémie va se propager, les monstres cannibales vont se multiplier et tout cela se terminera en bain de sang gigantesque au milieu duquel le pauvre Lionel et sa dulcinée tenteront tant bien que mal de rester en vie...



Peter Jackson voulait réaliser le film le plus gore de tous les temps. Pari gagné ! Le film débute lentement puis accélère et nous propose des scènes gores particulièrement jouissives (le prêtre qui fait du karaté !!) et bien sanglantes, pour se clôturer sur un final où le sang coule par litres ! Mais le gore de Peter Jackson n'est pas un gore malsain et crade comme celui d'Olaf Ittenbach. L'humour et le rire sont toujours présents et on regarde avec un large sourire toutes ces abominations. Les effets spéciaux sont vraiment excellents, tout comme les acteurs. Bref, un excellent divertissement où humour et horreur font particulièrement bon ménage.

Le singe-rat est animé image par image.

Le site du fan club de Peter Jackson, il comporte des informations intéressantes sur le film : http://tbhl.theonering.net/films/brain_dead.html

La première version du scénario date de 1987. Jackson en avait fait un court-métrage.

Le tournage du film aurait dû commencer en 1989 mais faute d'argent, Peter Jackson dut se rabattre sur "Les Feebles".

Le budget du film est de 3 millions de dollars, soit quatre fois celui des Feebles.