RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Wes Craven

Scénariste
Wes Craven

Date de sortie
1984

Genre
freddy

Tagline


Cast
Johnny Depp
Heather Langenkamp
John Saxon
Amanda Wyss
Robert Englund...


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Charles Bernstein

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 5.6
(27 votes)
Quatre adolescents découvrent qu'ils font le même cauchemar terrifiant dans lequel un homme au visage brûlé, habillé d'un pull-over rouge et vert et portant un gant muni de griffes en métal essaye de les tuer. Lors d'un cauchemar, Tina, l'une des filles, se fait massacrer par le monstre aux griffes d'acier. Et meurt pour de vrai, dans le monde réel. Son petit ami Rod est accusé du meurtre. Nancy, sa meilleure amie, mène sa petite enquête, aidée de son compagnon Glen. A chaque fois qu'elle s'endort, elle subit les attaques répétées du monstre aux griffes d'acier et manque à chaque fois d'y laisser la vie…



1984. Jason Voorhees et Michael Myers sont les deux tueurs d'adolescents préférés des amateurs des films d'horreurs. Mais le réalisateur Wes Craven va lancer sur les écrans un nouveau monstre, qui va directement entrer au panthéon des stars de l'horreur et gagner le cœur de nombreux spectateurs. Son nom : Freddy Krueger. Particularité : massacre des adolescents… dans leurs rêves ! Ou plutôt dans leurs cauchemars ! Une particularité très ingénieuse, qui permettra au réalisateur de pouvoir concocter des scènes de terreur très efficaces et surtout originales, le monde des rêves permettant toutes les folies visuelles possibles. La surenchère dans ce domaine sera d'ailleurs de mise dans les nombreuses séquelles qui suivront ce premier volet du tueur d'Elm Street ! N'oublions pas que Craven faisait de nombreux cauchemars lorsqu'il était enfant et que cette idée de scénario lui est venu en lisant dans la presse l'histoire d'une personne morte pendant qu'elle faisait un cauchemar justement.

Admettons-le dès maintenant : "Les Griffes de la Nuit" est un pur joyau du cinéma fantastique ! Tout confère au sublime dans ce film. Déjà, le visuel de l'affiche française. Une pure merveille. Ces trois griffes d'acier (bon, ok, Freddy en a quatre…) déchirant la nuit pour venir s'abattre sur les maisons de la rue d'Elm est une parfaite représentation du mal s'abattant sur d'innocentes victimes. C'est d'ailleurs le visuel préféré de Robert Englund, l'acteur jouant le rôle de Freddy. Un homme de goût assurément.



Niveau casting, c'est absolument parfait. Nancy, l'héroïne, est admirablement interprétée par Heather Langenkampf, qui confère à son personnage une fragilité mais également une détermination à rester en vie qui la rapproche du personnage de Sigourney Weaver dans la saga Alien. Une "Ripley" adolescente en quelque sorte. Son petit ami Glen est joué par le futur acteur fétiche de Tim Burton, j'ai nommé Johnny Depp. Les parents de Nancy, dont une mère alcoolique et un père inspecteur de police, sont respectivement joués par Ronee Blakley et le très bon John Saxon. Même si elle apparaît peu, on n'oubliera pas de sitôt Amanda Wyss, devenue célèbre pour avoir été la première victime de Freddy ! Et également pour avoir connu la mort la plus spectaculaire de toute la saga ! Son petit ami Rod Lane est joué par Jsu Garcia. Les adolescents de Wes Craven, même s'ils ont les mêmes préoccupations que les adolescents de Crystal Lake, apparaissent bien plus réfléchis et bien plus adultes que ceux de la saga "Vendredi 13". Ce sera d'ailleurs une constante dans la saga "Freddy". Craven aime ses personnages et ne se contente pas d'en faire de la simple chair vivante qu'on peut tuer à loisir.

Ce casting ne serait pas complet sans citer bien sur Robert Englund, alias l'abominable Freddy Krueger. Le public l'avait déjà croisé sans maquillage dans "Le crocodile de la mort" de Tobe Hooper, dans "Réincarnations" de Gary Sherman ou bien encore dans "La galaxie de la terreur" de Bruce Clark, ainsi que dans de nombreux épisodes de séries télévisées diverses. Des petits rôles qui lui permirent d'être choisi pour incarner Willie, le gentil extraterrestre de la série télé culte, "V". Un rôle en contre-emploi de celui que va lui proposer Wes Craven dans "Les Griffes de la Nuit" !



Un bon casting donc, sur lequel vient se greffer la brillante réalisation de Craven. Il prouve ici qu'il est un excellent artisan de la terreur, jouant sans cesse avec les nerfs du spectateur, alternant scènes de cauchemar avec scènes réelles, sans que celui-ci ne sache vraiment s'il est encore dans le monde du rêve ou dans celui de la réalité. C'est réellement la grande force du film, et c'est ce qui fera cruellement défaut dans le film suivant, "La revanche de freddy". Dormir devient mortel pour nos quatre adolescents, qui tentent coûte que coûte de rester éveillés pour ne pas subir les assauts meurtriers du croquemitaine aux griffes d'acier. Un croquemitaine vraiment pervers, qui s'amuse avec ses proies comme un chat joue avec une souris, sortant quelques répliques pas piquées des hannetons ("ah je vais te faire jouir moi, tu vas voir", "viens embrasser Freddy") qui accrocheront immédiatement les fans, qui en un seul film, l'idolâtreront en le faisant devenir une véritable icône de l'horreur, au même titre que Dracula ou La Créature de Frankenstein !

D'où vient Freddy, pourquoi a-t-il cette faculté d'intervenir dans le monde des rêves, pourquoi ces adolescents précisément, toutes ses questions trouveront une réponse dans le film, permettant d'en apprendre plus sur ce monstre extraordinaire.

Un monstre qui nous réserve nombre de séquences chocs, qui ne laisseront pas une minute de répit aux spectateurs, relançant sans cesse l'intérêt de l'histoire. Les amateurs apprécieront !



"Les Griffes de la Nuit" fait partie de mon TOP 3 de mes films d'horreur préférés. Encore aujourd'hui, je le revois toujours avec le même plaisir, la même admiration. Parfaitement maîtrisé, le film se bonifie avec le temps. Bien sûr, on aurait préféré que Craven ne filme pas la toute dernière séquence, mais la loi des suites est impénétrable, et en cas de succès, il faut laisser une fin ouverte pour pouvoir ressortir le personnage. Ce qui sera chose faîte à 7 reprises par la suite. Sans jamais égaler la recette miracle qui fait des "Griffes de la Nuit" le sommet de la carrière de Wes Craven et l'un des films d'horreur les plus prisés chez les admirateurs. Ce qui est totalement justifié.

On a déja vu l'acteur qui prête ses traits à Freddy, Robert Englund, dans la série "V" où il incarnait Willy, le gentil extra-terrestre blondinet.

L'actrice Heather Langenkamp rejouera dans Freddy 3 et 7.

Le rôle de Glen est tenu par le jeune Johnny Depp, futur acteur fétiche de Tim Burton et héros de la série "21 Jump Street".






LUMIèRE SUR