RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4
(14 votes)
Des morceaux de corps sont dispersés facon puzzle dans différents quartiers de Séoul. A chaque fois, il manque un bout du corps que la police découvrira lors des prochaines découvertes macabres. L'inspecteur Cho a bien du mal à identifier les corps, ce qui complique incontestablement sa tâche, rendant difficile de toucher du doigt les motivations du meurtrier. A partir du troisième cadavre, une personne semble liée aux victimes: la belle et mystérieuse Chae Su-Yeon.



Bonne surprise venue d'Asie, "la 6ème victime" est un thriller d'excellente facture, marchant sur les traces de ses aînés américains (surtout "Seven").



Il a tout pour plaire à un public occidental (à ce titre, la B.O ne nous dépayse pas; l'une des musiques utilisées est d'ailleurs la même que celle de "Scream"), de par un rythme plus rapide qu'à l'accoutumée pour un film asiatique et des séquences gores ébouriffantes.



On retiendra comme exemple marquant la scène d'un sac poubelle explosant dans des gerbes de sang lorsque des camions le renversent.



Reprenant le meilleur des thrillers des dix dernières années, il insuffle à son film une atmosphère stylisée et une enquête, pleine de rebondissements, jusqu'à la decouverte finale du meurtrier et de ses motivations cachées. Réjouissons nous aussi de l'absence de happy end.








Du même réalisateur :