RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3
(14 votes)
A la fin des années 1970, Jimmy Bones dirige l'ensemble d'un quartier local d'un ghetto noir américain. Mais, à la suite d'un refus d'un traffic sur son territoire, il est assassiné.... Vingt ans plus tard, un groupe de jeunes décide de racheter la maison de Bones pour en faire un club. Malgré les mises en garde de Pearl, une voyante qui a bien connu le défunt, les jeunes n'en font qu'à leur tête. L'âme de Bones erre toujours dans la demeure sous la forme d'un chien diabolique qui se nourrit de chaîr fraiche. Ainsi, l'ex parrain, pourra revenir à la vie et se venger de ses meurtriers...



Assez rare pour être signalé : Bones est un film d'horreur prenant à la fois racine dans le cinéma dit blackexploitation des années 70 et du cinéma gore italien (références au cinéma de Fulci et d'Argento). Le film est divisé en deux parties : d'abord, le temps où Bones se nourrit de chaîr, puis le moment de la vengeance. Snoopy Dogg, qui n'est en rien un acteur chevronné, apporte une crédibilité à son personnage, proche des traditionnels croquemitaines. A ses côtés, nous avons le plaisir de retrouver Pam Grier, dans le rôle de la femme dont Bones est amoureux. Le décor gothique de la maison est très réussi et les meurtres sont assez sanglants. Mais la séquence la plus marquante revient à l'ouverture du club qui voit tomber sur les invités des petits vers blancs.

Utilisation de vrais vers pour la scène d'ouverture du club.






Du même réalisateur :