RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
David Lowell Rich

Scénariste
Arthur A. Ross

Date de sortie
1973

Genre
sorcellerie

Tagline


Cast
Pamela Franklin
Kate Jackson
Cheryl Ladd
Lloyd Bochner
Roy Thinnes


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Laurence Rosenthal

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 5
(1 vote)
Elizabeth n'accepte pas le suicide de sa sœur Martha, qu'elle a retrouvée pendue. Pour lever le mystère sur ce drame, elle s'inscrit anonymement à l'académie de Salem en tant qu'élève afin de recueillir des informations auprès de ses nouvelles amies. Le comportement de certaines filles, qui semblent avoir peur de certains professeurs, font comprendre à Elizabeth que quelque chose cloche dans cette école de filles, surtout quand deux autres élèves sont retrouvées mortes et que la cause semble également être un suicide...



L'AVIS :

Franchement, les années 70, régulièrement citées comme étant l'une des meilleures décennies en matière de cinéma, de par le radicalisme et l'aspect rentre-dedans des longs-métrages produits à cette époque, fût aussi une décennie très intéressante en ce qui concerne les téléfilms et notamment les téléfilms de genre fantastique/horreur. Satan's School for Girls fait assurément partie des bonnes surprises à découvrir. Honnêtement, avec un tel titre, je m'attendais à visionner un gros nanar parsemé de jolies filles topless et de suppôts de Satan. Figurez-vous que c'est tout l'inverse qui nous est proposé par le réalisateur David Lowell Rich. Ce dernier, après avoir réalisé de nombreux épisodes de séries-télévisées depuis 1950 s'est tourné vers le format téléfilm par la suite, avec quelques petites incartades dans le domaine du cinéma, on lui doit par exemple Les griffes de la peur en 1969 ou le film catastrophe Airport 80 Concorde en 1979.



Avec Satan's School for Girls, il nous offre un solide téléfilm, à consonance sataniste évidemment, le titre éventant cet aspect du scénario car très explicite. Rien de grave, rassurez-vous, la mise en scène, l'histoire et le casting parviennent sans difficulté à occulter le fait qu'on sait déjà ce qui est étrange dans cette académie pour filles. D'ailleurs, petite parenthèse, mais une académie de filles + du satanisme, ça ne vous fait penser à rien ? Eh oui, 4 ans avant "Suspiria", une école prestigieuse était déjà le théâtre des actions du Diable ! Niveau casting, on peut dire qu'il est de qualité puisqu'on retrouve Roy Thiennes dans le rôle d'un professeur d'art qui fait craquer toutes ses élèves, mais également deux starlettes bien connues des fans de la série culte Drôles de Dames, en la personne de la brune Kate Jackson et la blonde Cheryl Ladd ! Le personnage principal d'Elizabeth est joué quant à lui par Pamela Franklin, autre actrice connue puisqu'elle était la petite Flora dans Les Innocents en 1961 et qu'on la vue également dans "And Soon the Darkness" en 1970, dans Necromancy en 1972, dans La Maison des Damnés en 1973 ou dans Soudain les Monstres en 1976 entre autres rôles principaux. Bref, du beau monde, totalement investi pour faire de Satan's School for Girls un téléfilm de bonne facture, ce qu'il est.



La scène introductive est efficace, avec cette jeune fille (Terry Lumley) semblant vouloir échapper à quelque chose ou à quelqu'un et qui semble terrifiée. Réfugiée dans l'appartement de sa sœur Elizabeth, alors absente, on la pense en sécurité jusqu'à ce que son regard nous fasse comprendre qu'une présence se trouve déjà dans l'appartement. Sa sœur la découvrira donc pendue et l"hypothèse du suicide avancé par la police. Le spectateur sait qu'il n'en est rien et c'est avec intérêt qu'il va suivre les investigations personnelles d'Elizabeth, inscrite sous fausse identité dans l'académie de filles où a étudié sa défunte sœur. Par petite touche successive, David Lowell Rich parvient à mettre en place une atmosphère étouffante, une ambiance à couper au couteau, faisant déambuler son héroïne à travers des couloirs mal éclairés et lui faisant découvrir de sombres recoins de l'académie, donc un cellier caché qui semble renfermer bien des secrets.



A l'image de "Suspiria", rien ne semble être ce qu'il est vraiment dans cette école, les murs, les pièces, et les personnes pouvant être à l'opposé de ce qu'elles suggèrent être réellement. On se demande constamment si la directrice de l'académie fait partie de la secte sataniste, on se questionne sur l'appartenance ou non de tel ou tel professeur à cette secte, et il en va de même pour les camarades d'Elizabeth. Le travail sur l'ambiance et le suspense est vraiment bon et le film se pare d'un environnement creepy très agréable. Le final sera plus démonstratif, plus grand-guignol, sans jamais être sanglant, à l'image de la scène sur le lac par exemple, bien malsaine, ou celle de la découverte de la vérité par Elizabeth, qui fait bifurquer Satan's School for Girls dans le pur fantastique. Un téléfilm qui mérite vraiment d'être mis en avant. Un remake a vu le jour en 2000, sous le même titre, avec Shannen Doherty et Julie Benz.

Disponible en DVD chez -> BACH FILMS <-






Du même réalisateur :