RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3
(2 votes)
L’énigmatique M. Roarke donne vie aux rêves de ses chanceux invités dans un complexe hôtelier luxurieux et isolé. Mais quand leurs fantasmes les plus fous se transforment en véritables cauchemars, les invités n’ont d’autre choix que de résoudre les mystères de cette île pour en sortir vivants...



L'AVIS :

Alors là, je l'ai pas vu venir. Il faut dire que je n'avais rien lu ni rien vu au sujet de ce film avant d'aller le voir au cinéma, dans un CGR à Colmar (superbe ville au passage) pour cause de journée sans neige dans les Vosges. Je découvre que Lucy Hale est une des actrices principales, je l'avais découverte en brune dans la très sympathique série-télévisée Pretty Little Liars. Hormis le fait qu'elle a changé de couleur de cheveux dans Nightmare Island, elle est toujours aussi mignonne. Pour le reste, je zieute vite fait le résumé de l'histoire et c'est parti pour 1h50 en charmante compagnie sur une île paradisiaque dont son propriétaire aurait le pouvoir de réaliser tous les rêves et fantasmes les plus fous de ses clients. Vu le dessin sur l'affiche et le titre du film, on se doute qu'il y a anguille sous roche et que tout ne va pas se passer comme prévu pour les clients justement.



Une seule règle pour bénéficier du pouvoir de l'île : une fois que l'aventure commence pour le client, il faut que ce dernier aille jusqu'au bout de son fantasme, même si l'arrivée n'est pas de son goût. Les héros du film de Jeff Wadlow (Cry Wolf, Kick-Ass 2, Action ou Vérité, déjà avec Lucy Hale pour ce dernier) vont l'apprendre à leur dépens. Si tout semble se dérouler pour le mieux au départ, les souhaits vont vite prendre une allure cauchemardesque et se révéler bien moins sympathiques que prévu. Tout le début du film s’intéresse donc aux souhaits prononcés par les cinq clients fraîchement débarqués par avion dans ce décor de rêve : Lucy Hale veut se venger d'une ancienne camarade de classe qui lui a pourri la vie, Maggie Q veut dire oui à une demande en mariage qu'elle a refusé, Austin Stowell veut participer à une mission militaire dirigé par son père... décédé au combat, Jimmy O. Yang et Ryan Hansen veulent s'éclater entourés de jolies filles et de beaux mecs. Les premiers grains de sable viennent pervertir les rouages de l'île aux fantasmes et les situations se mettent à dégénérer.



Pas désagréable, on suit ces mésaventures avec amusement, et on y trouve même un petit intérêt quand on découvre que les souhaits de nos cinq clients semblent être inter-connectés entre-eux alors qu'ils ne se connaissent pas ! Enfin, c'est ce qu'on croit. Petit à petit, les éléments se mettent en place, des révélations viennent complexifier le scénario et le film se laisse voir sans déplaisir aucun. Malheureusement, l'histoire s'étire plus que de raison et on commence à ressentir un ennui poli devant des séquences qui ne servent qu'à remplir et à allonger la durée d'un film qui aurait du être bien plus court d'une bonne demi-heure au moins. Le film prend diverses directions, utilise les codes du thriller, du slasher, du film d'aventure, mais peine à maintenir le cap et à réellement nous embarquer avec lui. Ce n'est pas mauvais, on a vu bien pire et de loin, mais l'ensemble semble un peu vain au final.



Et puis arrive l'ultime séquence, avec l'obligation d'un protagoniste à rester sur l'île en compagnie du patron. Le héros explique au boss qu'il a un drôle de tatouage et lui montre. Le boss décide alors qu'il l’appellera désormais ainsi ! Et là, bam, explosion dans mon cerveau, je comprend enfin tout ! Nightmare Island est une sorte de préquelle fantastico-horrifique de la vieille série-télévisée L'Île Fantastique !! Hallucinant ! Le titre original du film est d'ailleurs Fantasy Island ! Franchement, j'ai rien vu venir et j'ai pas fais la connexion avec les aventures de monsieur Roarke et du nain Tattoo de la série des années 70 ! Une bonne surprise pour moi que ce final, qui relève un peu l'avais mitigé que j'avais du film lui-même et qui donne envie de se replonger dans quelques épisodes de L'Île Fantastique !









Du même réalisateur :

ACTION OU VERITE
KICK-ASS 2