RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2.4
(3 votes)
Voulez-vous savoir combien de temps il vous reste à vivre ? Téléchargez l’application Countdown ! Lorsque Quinn, une jeune infirmière, télécharge cette application à la mode, elle découvre qu’il ne lui reste que 3 jours à vivre. Elle doit trouver un moyen d’échapper à son sinistre destin avant la fin du compte à rebours...



L'AVIS :

A l'origine, Countdown était un court-métrage réalisé par Justin Dec. Celui-ci envoie son oeuvre dans divers festivals ainsi qu'à divers producteurs, dont Sean Anders et John Morris. Ces derniers trouvent le concept très intéressant et veulent que Justin Dec transforme son court-métrage en long. Avec l'aide d'un troisième producteur, John Rickard, le budget est finalisé et l'aventure commence. A l'arrivée, on ne peut pas vraiment dire que Justin Dec ait choisi de faire dans l'originalité la plus pure. La lecture du scénario de Countdown nous fait automatiquement penser à deux grandes sagas du cinéma fantastique : la série Ring et la série des Destination Finale.



Nous sommes en effet face à une sorte de malédiction à la Ring une fois que vous avez lancé l'application vous donnant la date de votre mort. Et pas question d'échapper à votre funeste destin car, comme dans Destination Finale, l'entité maléfique qui se cache derrière l'application téléphonique Countdown va vous traquer si vous effectuez des actes vous permettant de biaiser la date de votre mort. Ce dernier point est l'un des plus intéressants du film d'ailleurs ! Imaginez : vous deviez prendre un autobus et ce dernier va avoir un accident provoquant votre mort. En téléchargeant l'application, Countdown vous dis que vous allez mourir dans X temps et vous faites le rapprochement avec le trajet que vous devez effectuer en autobus. Pas bête, vous décidez de ne pas prendre ce moyen de transport et donc, par la même occasion, vous déjouez votre macabre destin ! Et hop, vous voilà tirez d'affaire ! Raté ! Comme dans la série des DF, on ne trompe pas la mort et on ne la prive pas d'une victime, c'est d'ailleurs clairement indiqué dans les clauses de l'application Countdown quand vous l'installez sur votre portable ! Une application dont le logo, une tête de bouc, nous indique clairement qui est son créateur : un démon des Enfers, qui se dévoilera lors du final du film.



Là où Countdown se différencie quelque peu des Destination Finale, c'est dans l'âge des protagonistes principaux. Point de jeunes adolescents ici (hormis la sœur de l'héroïne) mais des adultes qui vont se voir confronter à l'inexplicable. Actrice principale, la charmante Elizabeth Lail interprète une infirmière fraîchement diplômée, qui va être confrontée à divers problèmes dont une date de mort d'à peine trois jours ! Un délai très court, mais comme si ça ne suffisait pas, Justin Dec lui rajoute en plus du harcèlement sur son lieu de travail de la part d'un médecin peu scrupuleux, interprété par Peter Facinelli, décidément abonné au rôle de docteur depuis la saga Twilight. La course à la survie ne va pas être de tout repos pour notre infirmière qui va néanmoins trouvé de l'aide en la personne de Matt Monroe (Jordan Calloway), un noir qui se retrouve lui aussi piégé par la malédiction Countdown !



Avec une mise en scène plutôt efficace, réservant de nombreux jump-scares destinés à faire frissonner le public, Countdown remplit son contrat et sans se montrer innovant ou inattendu, coche toutes les cases du cahier des charges de ce type de production. L'humour n'est pas aux abonnés absents et permet de détendre un peu l'atmosphère. Justin Dec prouve qu'il est à l'aise derrière une caméra et qu'il connaît bien les ficelles du genre ! Certaines scènes sont franchement réussies (la séquence d'introduction par exemple), l'ambiance est travaillée, la photographie est bonne et le casting bien choisi. Le look de l'entité démoniaque répond aux canons du genre et l'ultime image nous fait penser qu'une suite est plus qu'envisageable. Alors Countdown, nouvelle franchise à succès ? Le futur nous le dira. En tout cas, ce premier film de Justin Dec se montre divertissant et énergique et, même s'il ne révolutionne rien, vous fera passer un bon moment devant votre écran.


Disponible en DVD et BR chez METROPOLITAN VIDEO






Du même réalisateur :