RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)
Avec l’aide de Molly et Torquel, deux sœurs chasseuses de démons, Howard doit apprendre à maîtriser les pouvoirs dont il a hérité pour détruire des hordes de créatures démoniaques. Entre les rafales d’armes automatiques, les attaques de zombies hystériques, les chairs explosées, les éclairs de plasma et les assauts de sa mère qui essaie de manger son âme immortelle, Howard va vivre une véritable journée en enfer en compagnie de Rangi, son meilleur ami...



L'AVIS :

En 2014, les frères Roache-Turner débarquent de l'Australie pour nous présenter Wyrmwood ("Road of the Dead"), un pur délire mêlant action, comédie et horreur, et qui connaîtra un bon petit succès lors de ses différents passages en festival. Quatre ans plus tard, ils reviennent en force avec Nekrotronic, un film totalement WTF !? comme disent les d'jeunz et qui mélange à nouveau plusieurs genres, comme la science-fiction, la comédie, l'action et les effets gores ! Rien qu'à voir la visuel de l'affiche, on se dit "mon dieu, mais c'est quoi ça ??" et cette impression de tenir entre les mains un O.F.N.I. (Objet Filmique Non Identifié) se confirme une fois le film lancé. Mais ce qui semble être une grosse poilade non-sensique au début se transforme petit à petit en un divertissement décérébré hautement jouissif qui finit par emporter l’adhésion tant les frères Roache-Turner ont de l'énergie et de la passion à revendre et s'autorise tous les excès les plus frappadingues avec une bonne humeur communicative.



J'avoue que lors de la première demi-heure, je me disais "mais qu'est-ce qu'est venue faire Monica Bellucci dans cette galère ?" tellement le film allait loin son délire ! Imaginez quand même : la belle actrice italienne interprète la reine des démons Finnegan, qui utilise les dernières technologies pour pouvoir répandre sa horde de sous-fifres démoniaques à travers le monde et agrandir ses rangs grâce aux humains possédés. Pour ce faire, rien de plus simple : les humains étant devenus des moutons passant leur temps sur les téléphones portables, il lui suffit de surfer sur le phénomène Pokemon Go en lançant le même type de jeu mais avec des démons à trouver et à attraper ! Malheureusement, le double-clic permettant de les attraper libère la force démoniaque du démon capturé, ce dernier prenant alors possession de l'enveloppe humaine de celui qui l'a attrapé ! Un scénario de dingue non ? Mais ce n'est pas tout, restez là ! Pour contrer Finnegan et espérer sauver l'humanité, il existe des Nekromanciens, c'est à dire des humains possédant des pouvoirs surnaturels et dont le métier est chasseur de démons ! Ouf, nous voilà rassuré ! Et figurez-vous que le héros du film, Howard (interprété par Ben O'Toole) va découvrir par inadvertance qu'il est Nekromancien ! Et qu'en plus, Finnegan est sa véritable mère ! WTF !!! Ah, je vous avez prévenus, hein, qu'on tenait du lourd avec Nekrotronic !



La chance est du côté du pauvre Howard car un groupe de Nekromanciens est justement dans les parages et ils vont pouvoir lui servir de mentor et l'aider à comprendre ses pouvoirs et à les utiliser à bon escient. Double-chance, deux des Nekromanciens sont des filles et disons-le sans ambages, elles sont bonnes les deux chasseuses de démons !! Torquel est jouée par la charmante Tess Haubrich (vue dans la série Wolf Creek ou dans Alien Covenant) et Molly par la non moins charmante Caroline Ford (Lake Placid: The Final Chapter ou la série Once Upon a Time). Deux bimbos lourdement armées, qui n'hésitent jamais à se mettre en danger pour détruire les démons et qui vont prendre en main Howard, pour le meilleur et pour le pire. Ce dernier ne semble pas très doué dans son nouveau métier et de nombreux gags viendront ponctuer son apprentissage, qui s'avérera assez drôle en effet. Heureusement, Howard peut aussi compter sur Rangi (Epine Bob Savea), qu'il a transformé en... spectre ! Une fois la fine équipe réunie, Nekrotronic devient un véritable fourre-tout d'influences, allant de Matrix à Tron, en passant par S.O.S. Fantômes entre autres.



Le film va à cent à l'heure, mitraille à tout va dans de grandes gerbes de sang en CGI, envoie Howard et sa future dulcinée, en tenue de cuir futuriste du plus bel effet, armés de pistolets à plasma dézinguer du démon à tour de bras, laisse le casting cabotiner à mort et ne s’embarrasse d'aucune convention. Ce qui ne l'empêche pas de se montrer très soigné, bien mis en scène, et de bénéficier de jolis costumes et de décors réussis. Alors oui, c'est extrêmement con, ça frôle la débilité totale mais vu que c'est fait exprès et qu'en plus, c'est totalement assumé, ça finit par payer ! Passer la surprise de regarder un truc WTF !?, on se prend au jeu, on se laisse aller, on met son cerveau sur OFF et on profite pleinement du spectacle ahurissant et déjanté que les frères Roache-Turner nous ont concocté. Véritablement autre, Nekrotronic va vous en faire voir de toutes les couleurs, à vous de voir si vous êtes prêts à l'apprécier pour ce qu'il est...


Disponible en DVD et BR chez METROPOLITAN VIDEO






Du même réalisateur :

ROAD OF THE DEAD