RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Yukito Kishiro

Editeur
Glénat

Date de sortie
1993

Nombre de pages
215

Langue
français

Couleur
Non



Votre note: -
Moyenne: 5
(1 vote)


Après son terrible combat contre Zapan, Gally est au seuil de la mort. Mais une opportunité lui est offerte par un haut membre de Zalem : devenir une "Tuned", un espion, un ange exterminateur au service de Zalem. Gally accepte, surtout que sa mission prioritaire sera de retrouver le docteur Desty Nova et peut-être, par la même occasion, Ido. Pour le moment, elle doit accompagner un groupe de mercenaires et protéger un train de ravitaillement à travers le désert. Parmi les mercenaires se trouve Fogia Four, un jeune homme fougueux et sur de lui...



L'AVIS :

Changement radical d'ambiance et surtout de décor avec ce tome 6 qui, une fois la proposition faite à Gally de devenir une "Tuned", va se dérouler plusieurs années après les événements du tome 5.

Cette fois, on se croirait dans Mad Max 2 ou Mad Max Fury Road ! Le décor de la Décharge a fait place à de vastes étendues désertiques, et des groupes armés de cyborgs, se déplaçant dans des véhicules customisés, tentent de faire tomber Zalem, en interceptant tous les trains de ravitaillements qui quittent les usines terrestres de la cité du ciel.

Ce changement d'ambiance, qui plonge les aventures de Gally en plein monde post-apocalyptique à consonance westernienne, est une bonne bouffée d'air frais et permet à ce tome 6 de se montrer rafraîchissant et riche en action débridée. Ça castagne sec, ça mitraille à tout va et on n'a guère le temps de s'ennuyer.

Yukito Kishiro n'a pas oublié l'humour pour autant car Fogia Four, nouveau personnage de la saga, est particulièrement amusant avec son ego surdimensionné et sa répartie assez cinglante. C'est un dur-à-cuire qui se prend pour "Ken le survivant" en quelque sorte, maîtrisant certaines techniques martiales assez efficaces.

Concernant Gally, l'auteur n'est pas en reste puisqu'il lui fait totalement accepter son côté "ange de la mort". Lors des combats, Gally se transcende quasiment jusqu'à la folie, semblant même aimer donner la mort à ses ennemis. On le sait, Gally a été créé pour tuer, exterminer. Mais notre petite cyborg préférée à tout de même un cœur et la thématique du libre-arbitre proposé dans ce tome 6 donnera lieu à de beaux moments de réflexion philosophique.



5/6 - Stéphane Erbisti