RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Steve Alten

Editeur
Editions du Rocher

Date de sortie
1997

Nombre de pages
354

Langue
Anglais

Couleur




Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


A la fin de la période du Crétacé, dans un endroit isolé du Pacifique, vit le prédateur le plus gros et le plus féroce de l'histoire du règne animal : le Carcharodon Megalodon. Dix-huit mètres, vingt tonnes, il est l'ancêtre des grands requins blancs.
8 novembre 1997, Californie, le professeur Jonas Taylor, paléontologue et ancien pilote de submersible pour la Navy donne une conférence sur le Megalodon. Depuis des années, il essaie en vain d'oublier sa dernière plongée. Mais il ne peut effacer de sa mémoire ce qu'il a cru voir, ce qui a causé la mot de deux hommes, ce qui a définitivement ruiné sa carrière : la tête du monstre, triangulaire, horrifiante, et son étrange éclat luminescent.
A présent, Jonas doit replonger. Les abysses vont lui réserver la plus effrayante des surprises. Ce qu'il va trouver fera taire les sceptiques, mais ce qu'il rapportera pourrait hanter les mers jusqu'à la fin des temps. Une lutte sans merci s'engage...

AVIS :

Il ne faut pas juger un livre à sa couverture, a-t-on coutume de dire. Pourtant, en observant les illustrations de certaines éditions américaines, ou en lisant le résumé que j'ai utilisé ci-dessus, la couverture de Megalodon nous apprend beaucoup de choses : tout d'abord, que le roman de Steve Alten, premier volet de la saga Meg (et bientôt adapté au cinéma, avec Jason Statham et la promesse d'un formidable nanar estival), ne sera pas une encyclopédie scientifique ; et ensuite, que le livre mettra principalement l'accent sur l'action, ce qui permettra au lecteur de le lire tranquillement, sans se torturer les méninges, et sans être perdu quand il reprendra sa lecture après sa baignade ou en reprenant le train après une dure journée de labeur.


Le Megalodon, donc. Vedette de direct-to-dvd fauchés (Shark Attack 3 Megalodon, Megalodon, Shark Hunter...), mais aussi de bandes-dessinées (l'inégale saga Carthago) et donc de livres, avec la saga de Steve Alten (mais aussi des romans lesbiens), qui imagine la survie du requin préhistorique dans la Fosse des Mariannes, où il ne restera évidemment pas bien longtemps. A partir de ce postulat, tout ce que vous attendez sera présent, sans grande finesse : le héros qui sait tout avant tout le monde, mais que personne ne croit, l'héroïne qui finira dans son lit, les militaires qui ne pensent qu'à tout faire péter et qui s'opposeront aux scientifiques qui veulent étudier l'animal, et les méchants qui chercheront à tout prix à générer du profit autour du Megalodon.


Tout y est, et il faut admettre que cela fonctionne pas mal, surtout quand le monstre sort enfin de sa cachette après une trop longue introduction au suspense éventé. Alten nous offre un récit rythmé, ponctué de nombreuses et spectaculaires attaques. Car le requin géant n'a peur de rien, et a même son petit caractère : surfeurs, baleines, petites embarcations... sous-marin nucléaire, il attaque tout ce qui passe près de lui et qui ressemble à une menace... ou à une provocation. On prend un vrai plaisir à suivre ces séquences, cruelles, sanglantes et terriblement jouissives.


S'il ne fait ni dans l'originalité, ni dans la cohérence scientifique, Megalodon reste un de ces livres que l'on lit facilement, rythmé et divertissant, même si l'on pourra regretter que certains thèmes prometteurs (l'influence du monstre sur l'écologie) ne soient qu'effleurés. Rien qui vous empêchera d'aller vous baigner, certes, mais qui suffira largement pour donner envie de découvrir ses suites.

4/6 - Steeve Raoult