RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Mario Pinzauti

Editeur
Hantik Books

Date de sortie
1973

Nombre de pages
146

Langue
français

Couleur
Non



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


Jerry Istok est un journaliste spécialisé dans l’occultisme, même si son esprit cartésien fait qu'il ne croit absolument pas aux phénomènes paranormaux et autres diableries. Pour son nouveau reportage, il doit se rendre en Autriche pour rencontrer le docteur Sat Astar, grand maître du mouvement occulte de la Rose-Croix et disciple de Satan. Une rencontre qui va définitivement changer la vision de Jerry Istok sur le satanisme et l'occultisme...

L'AVIS :

En 1959, une collection de romans d'épouvante vit le jour en Italie sous le titre "Racconti di Dracula". Une collection qui perdura jusqu'en 1981 et qui proposa des centaines de titres mêlant épouvante et érotisme, vampires bien sûr (avec un tel titre de collection)mais aussi loups-garous, messes noires et autres joyeusetés, le tout dans un ton très "bis". Pas de la grande littérature mais un bon exutoire joyeusement foutraque pour les amateurs d'émotions fortes, de plaisirs charnels et d'hémoglobine. Certains titres ont même été publiés en France mais la traduction laisserait à désirer.

Ce dernier point, associé au côté obscur et méconnu de ces parutions en France, a décidé l'éditeur Hantik Books, dirigé par l'équipe de l'association bien connue Sin'Art (André Quintaine, Angélique Boloré et une horde de bénévoles), à se lancer dans une nouvelle aventure et à offrir aux fans et aux collectionneurs de raretés une nouvelle traduction d'un titre de cette collection, en espérant que d'autres suivront.

Grace à Patryck Ficini, passionné de littérature populaire qui s'est chargé de faire la nouvelle traduction de ce premier roman, voici donc LE RETOUR DES DAMNES de Mauro Pinzauti, illustré par Mario Melis.

Mario Pinzauti est un auteur spécialisé dans ce type de romans de gare, pouvant en écrire un en six jours, souvent sous son pseudonyme d'Harry Small ! Il a également fait une carrière de réalisateur, avec des films tels "Black Emanuelle, White Emanuelle" ou "Avec Ringo arrive le temps du massacre" par exemple.

Le Retour des Damnés date de 1973. En quelques 120 pages, on assiste aux mésaventures de Jerry Istok, journaliste précurseur de Fox Mulder, spécialisé dans les reportages sur les phénomènes paranormaux, à la différence que lui, il n'y croit pas du tout. Mais sa rencontre avec l'intriguant Sat Astar, ainsi qu'avec la troublante Lamia, va changer la donne.

Petit à petit, notre journaliste va être plongé malgré lui dans un univers étrange, dans lequel messes noires, satanisme, érotisme et faits historiques vont se mêler et venir le happer. Un univers dans lequel horreur, torture et plaisirs des sens vont se télescoper pour le plaisir du lecteur, qui n'a guère le temps de s'ennuyer et se retrouve à mi-roman aux côtés de la célèbre Erzsébet Bàthory, la comtesse sanglante qui pensait que le sang de vierges lui donnait une jeunesse éternelle.

D'abord contemporain dans sa première partie, le récit de Mario Pinzauti bifurque d'un coup vers un temps ancien pour faire assister aux lecteurs et au personnage principal aux méfaits de la célèbre comtesse roumaine qu'on ne présente plus. Avec une écriture efficace et fluide (saluons la traduction de Patryck Ficini), les événements se suivent sans temps morts, le sexe entre en scène, la couleur rouge sang également. Les chapitres sont assez courts, dynamisant le récit sans s'embourber dans des digressions ou des descriptions inutiles ou hasardeuses. On n'est pas dans un livre historique ou dans une thèse sur la comtesse Bàthory, on est dans un roman bis qui nous en met plein la vue, avec château gothique, messes noires, orgies sataniques, femmes-démons aux courbes alléchantes, sévices corporelles, viols, meurtres, plaisir contre-nature, le tout en utilisant néanmoins des faits avérés et véridiques.

Le Retour des Damnés satisfera assurément les amateurs des romans de la défunte collection Gore et on remerciera l'éditeur d'avoir eu cette brillante idée que de ressusciter ces vieux romans d'épouvante italiens. A lire en écoutant l'album-conceptuel du groupe Cradle of Filth, "Cruelty and the Beast".

Disponible en tirage limité chez Sin'Art
(http://www.sinart.asso.fr/le-retour-des-damnes-edition-collector-36646)

4/6 - Stéphane Erbisti