RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)
La famille Munster se rend dans un musée de cire consacré à l'horreur et à l'épouvante. Herman, Lily, Grandpa, Eddie et Marilyn sont amusés de découvrir leurs propres répliques de cire dans le musée. Tard dans la nuit, une fois le musée fermé, les statues de cire se mettent à bouger et vont terroriser les habitants. Herman et Grandpa sont accusés par la police d'avoir commis des infractions. Ils vont tout faire pour prouver leur innocence. En enquêtant dans le musée, ils découvrent que les statues de cire sont des robots dirigées par le Dr. Diablo. Ce dernier veut se servir de ses inventions pour cambrioler une exposition égyptienne. Il va falloir beaucoup d'énergie à la famille Munster pour faire admettre à la police l'existence des robots du Dr. Diablo et permettre à Herman et Grandpa de fêter Halloween comme il se doit...



L'AVIS :

Quinze ans après "Munster, Go Home", première adaptation cinématographique de la série culte Les Monstres, le studio Universal décide de remettre le couvert avec The Munsters' Revenge, un téléfilm de Don Weis, metteur en scène spécialisé dans la réalisation d'épisodes de séries-télévisées. On lui doit également la comédie fantastique The Ghost in the Invisible Bikini en 1966 ou le film d'aventure The King's Pirate en 1967. On retrouve au générique de The Munsters' Revenge trois acteurs de la série originale : Fred Gwynne (Herman), Yvonne De Carlo (Lily) et Al Lewis (Grandpa), qui reprennent donc, quelques 17 ans plus tard, le rôle qui les a rendu célèbre (au grand détriment de Fred Gwynne qui ne supportait pas d'être cantonné au rôle d'Herman).



Il faut avouer que sous leur couche de maquillage, les effets de l'âge ne se voient absolument pas, hormis peut-être pour Yvonne de Carlo qui a pris quelques kilos. Eddie Munster est joué dans ce téléfilm par K.C. Martel et Marilyn par Jo McDonnell. Cette dernière a beaucoup de mal à nous faire oublier Pat Priest et même la charmante Debbie Watson du premier film. Qu'importe, le plaisir de retrouver la famille Munster est intact et The Munsters' Revenge nous réserve encore d'agréables moments de divertissement. Bénéficiant toujours d'un humour bon enfant, ces nouvelles aventures s'avèrent délicieusement kitsch et mettent principalement en avant Herman et Grandpa. Lily et Eddie sont très en retrait et n'apparaissent pas beaucoup dans ce téléfilm. Marilyn a un rôle un petit peu plus important, l'inspecteur de police s'occupant de l'affaire n'étant pas insensible à son charme.



Don Weis a par contre choisi de mettre sous les feux de la rampe le personnage du Fantôme de l'Opéra et ce dernier fera partie intégrante de l'histoire, sa voix cristalline et puissante, façon la Castafiore de Tintin, servant à de nombreuses reprises à casser verres et vitres mais pas seulement. Un personnage qui nous rappelle aussi le barde d'Astérix. Ce qui est assez sympa dans The Munsters' Revenge, c'est la présence des robots de cire : on trouve un Quasimodo version Lon Chaney, un bourreau, des monstres divers et surtout la superbe Créature du Lac Noir. Les amateurs de cinéma fantastique apprécieront. Le comique de situation provenant du fait qu'Herman et Grandpa figurent également parmi les robots de cire fait souvent sourire, à l'image de la séquence dans laquelle nos deux pauvres héros vont devoir supporter une décharge électrique de 2000 volts, les bandits pensant avoir affaire à leurs robots et voulant les réparer.



L'humour fonctionne bien, les mimiques d'Herman sont savoureuses et la prestation d'Al Lewis donne tout son pétillant à ce téléfilm. Le spectacle reste assez puéril bien sûr mais n'est-ce pas ce qu'on recherche en visionnant un épisode des Monstres ? Légèrement moins réussi que Munster, Go Home peut-être, encore que, The Munsters' Revenge fait le job et amusera petits et grands. Il lui manque peut-être un peu de douce folie et d'une séquence aussi dynamique que la course de voiture dans le film de 1966. Mais dans l'ensemble, je me suis bien amusé, je ne me suis jamais ennuyé et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé cette drôle de famille.


Disponible en DVD chez ELEPHANT FILMS






Du même réalisateur :

MUNSTERS' REVENGE - THE